Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Politique

Régionales en Île-de-France : Julien Bayou présente les soutiens de sa liste

« Vous avez devant vous quatre générations d’écologistes. » Mercredi 10 février, la tête de liste d’Europe Écologie — Les Verts pour les régionales 2021 en Île-de-France, Julien Bayou, a présenté sa liste (l’Écologie évidemment !) et les contours de son programme.

Dans son local de campagne du 19e arrondissement de Paris, la tête de liste était accompagnée de Benoît Hamon, le nouvel arrivant, qui a annoncé son ralliement à la liste écologique mardi 9 février. « J’ai choisi de sortir de mon isolement politique, au moins le temps des régionales 2021 », a annoncé l’ex-membre du Parti socialiste.

Corine Lepage, présente en visioconférence, a elle aussi affirmé sa confiance dans la liste de Julien Bayou. « Nous traversons des temps très difficiles, et si nous ne sommes pas capables de montrer un chemin pour mieux vivre ensemble, nous ne l’emporterons pas. Mais nous pouvons le faire. Nous avons réuni la famille écolo au sens le plus large. »

Expérimentation d’un « revenu universel en Île-de-France »

Après ces discours d’introduction, le secrétaire national d’Europe Écologie — Les Verts a dévoilé quelques éléments de son programme. Notamment l’expérimentation d’un « revenu universel en Île-de-France » sur un ou deux ans, de « 750 ou 1.000 euros » versés à des « petites communautés ». Benoît Hamon a fait de cette mesure son cheval de bataille depuis plusieurs années et compte bien « piloter » cette expérience.

Julien Bayou a également annoncé la création de « nouveaux indicateurs » de développement en Île-de-France, pour en « finir avec cette obsession de la croissance ». Celui de « bonne santé », qui prendrait en compte le nombre de vies sauvées grâce aux mesures prises pour « décarboner les transports », par exemple ; ou celui « des emplois créés ». La tête de liste souhaite mettre l’accent « sur le bien-être » et non sur « l’attractivité » du territoire. Il en a profité pour afficher son soutien à la Zad de Gonesse contre « des projets inutiles ».

Cette liste de « rassemblement » est néanmoins l’une des trois listes à gauche engagées pour les élections régionales 2021. Audrey Pulvar pour le Parti socialiste et Clémentine Autain pour la France insoumise et le Parti communiste seront également dans la course, mais Julien Bayou l’affirme, « tout va bien se passer entre nous et notre objectif c’est de faire perdre la droite (Valérie Pécresse, l’actuelle présidente, est candidate à sa réélection) ».

  • Source : Justin Carrette pour Reporterre
  • Photo : Julien Bayou en conférence de presse mercredi 10 février 2020. L’écologie évidemment ! sur Twitter

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende