Un leader indien assassiné au Costa-Rica

Durée de lecture : 2 minutes

22 mars 2019



Dans la soirée du 18 mars, des assassins on tiré 15 balles sur Sergio Rojas, leader indien de l’ethnie Bribri, âgé de 59 ans, qui était célèbre dans tout le pays pour sa lutte contre de grands propriétaires terriens. Il a été retrouvé mort à l’étage de sa maison, à Yeri, une localité située sur le territoire indien de Salitre, dans l’ouest du pays, dans la province de Puntarenas.

Sergio Rojas bénéficiait de mesures de protection de la Commission interaméricaine des droits humains (CIDH),et luttait pour la rétrocession de terres indigènes détenues par de grands propriétaires agricoles. Il avait été menacé de mort à plusieurs reprises depuis 2015.

Quelques heures plus tôt, accompagné d’autres membres de la communauté indigène, il avait déposé une plainte dans les bureaux du ministère public, pour avoir été chassé par des tirs d’intimidation d’une ferme que la communauté bribri “venait de récupérer”. Les communautés autochtones sont depuis des années soumises à des menaces permanentes , sans réponse efficace des autorités costariciennes.

Ce crime a soulevé une forte indignation dans tout le pays, et ravive la colère de plusieurs organisations amérindiennes et de l’organisation indienne du Costa Rica Front national des peuples indigènes (Frenapi), dont faisait partie Sergio Rojas.

Elles accusent le gouvernement actuel et les précédents de ne pas « avoir rempli leurs obligations pour garantir l’intégrité physique et territoriale des peuples autochtones du Costa Rica ». Le chef de l’Etat a annoncé la renforcement des mesures de sécurité dans la zone de l’assassinat et à destination de la famille de Sergio Rojas.

Source : E.S. avec :
.La Nacion
. Tico Times





Lire aussi : Le procès des responsables de la mort de Berta Caceres s’ouvre au Honduras


11 juillet 2020
La baleine franche de l’Atlantique nord est au bord de l’extinction
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Pollution de l’air : le Conseil d’État ordonne au gouvernement d’agir, sous astreinte de 10 millions d’euros par semestre
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Lubrizol poursuit sa réouverture progressive, au grand dam des associations et élus locaux
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Budget : les députés ne prennent pas en compte les mesures de la Convention climat
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
La justice condamne la construction illégale du barrage de Caussade
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2020
Projet T4 de terminal à Roissy : 0/20, à revoir, selon l’Autorité environnementale
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2020
Le projet de Center Parcs à Roybon est abandonné, grâce aux luttes
Lire sur reporterre.net
8 juillet 2020
Manifestation : Ensemble pour le climat et contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Le mois dernier fut le « 2e mois de juin le plus chaud pour l’Europe »
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Contre l’avis de la mairie de Paris, le gouvernement valide le réaménagement polémique de la gare du Nord
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Aux Etats-Unis, la critique de la pollution par le plastique est qualifiée de « terrorisante »
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Des collectifs demandent un moratoire sur les projets de centres commerciaux et logistiques
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Pollution de l’air : l’État risque une lourde amende pour inaction
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Mercosur : « Stoppées net » selon M. Macron, les négociations sont finalisées, annonce l’Union européenne
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le reporter Stéphane Trouille est condamné à huit mois ferme en appel
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
11 juillet 2020
Politiques, grands patrons, paysans... « La cause animale est transpartisane »
Entretien
10 juillet 2020
EPR : la Cour des comptes étrille la filière nucléaire
Info
10 juillet 2020
En Allemagne, le militant Loïc Schneider condamné à trois ans de prison
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Libertés