Un recours au Conseil d’État demande l’interdiction des grenades GLI-F4

Durée de lecture : 1 minute

19 avril 2019

Le Conseil d’État a été saisi d’un référé suspension et d’un recours en excès de pouvoir visant à obtenir l’interdiction des grenades GLI-F4. L’action est menée par les avocats aux barreaux de Paris et Rouen Arié Alimi, William Bourdon, Chloé Chalot, Raphaël Kempf et Aïnoha Pascual.

Ils défendent plusieurs victimes de ces grenades, blessées lors des manifestations des Gilets jaunes, telles que Gabriel, 21 ans, venu pacifiquement manifester en famille à Paris le 24 novembre dernier. Touché à la main droite, il en a partiellement perdu l’usage.

Au nom de ces victimes, les avocats avaient adressé le 14 décembre dernier un courrier au Premier Ministre demandant l’interdiction des grenades GLI-F4. Celui-ci étant resté sans réponse, les avocats ont donc lancé au nom de leurs clients la deuxième étape de la procédure, à savoir un recours devant le conseil d’État. Celui-ci a été déposé le week-end dernier.

Ces grenades, contenant à la fois du gaz lacrymogène et des substances explosives « sont qualifiées par le code de la sécurité intérieure comme des armes à feu appartenant au matériel de guerre », rappellent les avocats dans leur communiqué. « Le ministre de l’Intérieur a lui-même affirmé, le 5 juillet 2016, que la grenade GLI-F4 devait à l’avenir être remplacée par une autre munition ne contenant aucune matière explosive. Ce qui est une façon évidente d’acter leur très grande dangerosité », poursuivent-ils.

  • Source : Communiqué de presse des avocats
  • Photo : Des sacs remplis de grenades ramassées sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes en avril 2018. © Nicolas de la Casinière/Reporterre


Lire aussi : Des victimes de la grenade explosive GLI-F4 portent plainte


30 mars 2020
Le général Lizurey, qui a expulsé la Zad, assiste Édouard Philippe dans la lutte contre le Covid-19
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Le délai de mise en service de l’EPR de Flamanville repoussé à 2024
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Michel Tibon-Cornillot, penseur du « déferlement des techniques », est mort du Covid-19
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Au Portugal, les immigrés régularisés le temps de la crise sanitaire
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Coronavirus : une usine d’oxygène fermée par un fonds spéculatif demande sa nationalisation
Lire sur reporterre.net
28 mars 2020
Les dépenses françaises pour la bombe atomique pourraient financer 100.000 lits de soins intensifs
Lire sur reporterre.net
28 mars 2020
Aux États-Unis, en raison du coronavirus, l’administration suspend les contrôles environnementaux
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
En pleine crise du Covid-19, les entreprises se préparent à verser des dividendes record
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
En 2018, on pouvait fabriquer 200 millions de masques par an en France
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
Plan de relance et aides d’urgence : la justice sociale et l’écologie doivent primer
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
Fermeture des marchés : les paysans lancent une carte des alternatives
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Les pangolins sont porteurs de coronavirus liés au SRAS-CoV-2, indique une étude scientifique
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Amazon ment et continue de profiter de la crise
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Charbon : les projets de centrales en recul pour la quatrième année consécutive
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Coronavirus : la qualité de l’air s’est améliorée de 20 à 30% à Paris, selon Airparif
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
28 mars 2020
Ce que leurs traces nous disent des animaux
Reportage
30 mars 2020
Le changement climatique va stimuler les pandémies et autres menaces sur la santé
Enquête
30 mars 2020
Face au coronavirus, l’entraide se répand en Angleterre
Info


Sur les mêmes thèmes       Libertés