Un recours au Conseil d’État demande l’interdiction des grenades GLI-F4

19 avril 2019

Le Conseil d’État a été saisi d’un référé suspension et d’un recours en excès de pouvoir visant à obtenir l’interdiction des grenades GLI-F4. L’action est menée par les avocats aux barreaux de Paris et Rouen Arié Alimi, William Bourdon, Chloé Chalot, Raphaël Kempf et Aïnoha Pascual.

Ils défendent plusieurs victimes de ces grenades, blessées lors des manifestations des Gilets jaunes, telles que Gabriel, 21 ans, venu pacifiquement manifester en famille à Paris le 24 novembre dernier. Touché à la main droite, il en a partiellement perdu l’usage.

Au nom de ces victimes, les avocats avaient adressé le 14 décembre dernier un courrier au Premier Ministre demandant l’interdiction des grenades GLI-F4. Celui-ci étant resté sans réponse, les avocats ont donc lancé au nom de leurs clients la deuxième étape de la procédure, à savoir un recours devant le conseil d’État. Celui-ci a été déposé le week-end dernier.

Ces grenades, contenant à la fois du gaz lacrymogène et des substances explosives « sont qualifiées par le code de la sécurité intérieure comme des armes à feu appartenant au matériel de guerre », rappellent les avocats dans leur communiqué. « Le ministre de l’Intérieur a lui-même affirmé, le 5 juillet 2016, que la grenade GLI-F4 devait à l’avenir être remplacée par une autre munition ne contenant aucune matière explosive. Ce qui est une façon évidente d’acter leur très grande dangerosité », poursuivent-ils.

  • Source : Communiqué de presse des avocats
  • Photo : Des sacs remplis de grenades ramassées sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes en avril 2018. © Nicolas de la Casinière/Reporterre


Lire aussi : Des victimes de la grenade explosive GLI-F4 portent plainte



24 mai 2019
Le 40e portrait d’Emmanuel Macron « réquisitionné », à Paris
Lire sur reporterre.net
24 mai 2019
Un indigène en lutte contre les pétroliers assassiné au Pérou
Lire sur reporterre.net
24 mai 2019
La 8e leçon des jeunes au gouvernement : mettre fin à l’effondrement de la biodiversité
Lire sur reporterre.net
23 mai 2019
Le gouvernement « constate l’incompatibilité du projet Montagne d’or » avec l’environnement
Lire sur reporterre.net
23 mai 2019
Des activistes ont mené une opération nature morte au siège de Bayer-Monsanto
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Une île de plastique dérive au large de la Corse
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
La fonte des glaces d’ici 2100 pourrait provoquer une montée des océans de deux mètres
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Des militants écolos ont perturbé l’assemblée générale de la Société Générale
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Center Parcs de Roybon : les opposants remportent une victoire juridique
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
À Londres, une action de Greenpeace contre la multinationale du pétrole BP
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
Entre 16,4 et 24 millions d’Européens seraient contaminés en cas d’accident nucléaire, selon une étude
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
La fin des véhicules thermiques en 2040 inscrit dans le projet de loi Mobilités
Lire sur reporterre.net
20 mai 2019
Affaire du siècle : la procédure judicaire est lancée
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
San Francisco interdit la reconnaissance faciale
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
Les subventions aux fossiles responsables de 28 % des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
23 mai 2019
Pourquoi les jeunes manifestent-il pour le climat vendredi 24 mai ?
Une minute - Une question
24 mai 2019
Radical et non violent, Extinction Rebellion secoue la politique britannique
Info
23 mai 2019
Face à l’irresponsabilité de M. Macron, décrochons ses portraits
Tribune


Sur les mêmes thèmes       Libertés