Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre

Durée de lecture : 2 minutes

18 septembre 2020



C’est une décision qui fait hurler les militants antichasse. Alors que la saison s’ouvre, la préfète de l’Oise, Corinne Orzechowski, a pris un arrêté pour limiter l’accès au public — sauf pour les veneurs — dans six zones de la forêt de Compiègne. Les personnes ne faisant pas partie des équipages concernés, principalement la Futaie des Amis et l’équipage Rivecourt, ne peuvent emprunter que « les voies forestières, sentiers de randonnées balisés et pistes cyclables ».





La préfète justifie cette décision afin d’éviter les confrontations. « Les manifestations d’hostilités à la chasse se sont multipliées dans les forêts domaniales de l’Oise, dégénérant en affrontements verbaux et physiques, durant toute la saison de chasse 2017-2018 », est-il écrit dans l’arrêté. « Les membres du collectif AVA suivaient effectivement chacune des chasses à courre afin d’y faire échec (…). Pour ce faire, ils se mettent en danger en tentant d’attraper les chiens ou en se plaçant entre l’animal chassé et les chasseurs armés, en milieu couvert, ils désorientent volontairement les animaux en sonnant du cor ou en faisant du bruit (…), la présence de familles renforce le risque d’accidents et met en danger la sécurité des promeneurs. »

La préfète s’appuie sur un arrêté pris l’année dernière, en septembre 2019. Elle remarque que son adoption a « permis de réduire les troubles à l’ordre public ». Elle souligne, néanmoins, « la détermination » des militants antichasse : « Les risques pour la sécurité du public dans certaines zones des forêts domaniales de Compiègne, de Laigue et d’Ourscamp demeurent », écrit-elle.

Pour les opposants à la chasse, ils s’agit ni plus ni moins que « d’une privatisation » de la forêt de Compiègne au profit des équipages de chasse à courre. « Nous demandons la libération de la forêt de Compiègne et son accès libre à tous », exigent-ils, en soulignant « le positionnement unilatéral de l’État vis-à-vis de cette pratique pourtant rejetée par tous ». La saison de chasse à courre en forêt de Compiègne doit s’étendre du 15 septembre 2020 au 31 mars 2021. Les parties de chasse sont prévues les mercredi et samedi.

  • Photo : chasse à courre dans l’Allier, en novembre 2019. © Quentin Zinzius





Documents disponibles

  Sans titre

22 janvier 2021
Canal Plus n’a pas le droit de s’approprier le mot Planète, estime l’INPI
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Pour Greenpeace, la crise du Covid est l’occasion d’arrêter les vols courts
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
À Paris, les émissions automobiles causent 2.500 morts prématurés par an
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Un rapport plaide pour le retour des trains transfrontaliers
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Joe Biden signe le retour des États-Unis dans l’Accord de Paris
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2021
Le référendum sur le climat face aux obstacles et aux oppositions
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2021
Donald Trump : quatre ans de guerre à l’environnement
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
Les syndicats d’EDF en grève contre le projet Hercule
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
Gonzalo Cardona, protecteur de la conure à joues d’or, assassiné en Colombie
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
L’industrie du gaz et du pétrole a émis 70 millions de tonnes de méthane en 2020
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
La baisse des émissions de CO2 due aux autos électriques annulée par la prolifération des SUV
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
Des ONG lancent un appel à M. Macron : « Stoppez le gaz de couche en Lorraine »
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2021
Le gouvernement renonce à remonter les déchets toxiques enfouis à Stocamine
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2021
Des actions de L214 pour faire le lien entre élevage intensif et Covid
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2021
Black Rock, premier fonds financier mondial, investit massivement dans le charbon
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux Forêts

11 janvier 2021
Canal+ veut garder le mot « planète » pour lui tout seul
Info
22 janvier 2021
Label Haute valeur environnementale : un instrument au service de l’agriculture intensive ?
Info
23 janvier 2021
Le gouvernement et la déforestation importée : des mots, pas d’actes
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Animaux Forêts