Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre

Durée de lecture : 2 minutes

18 septembre 2020



C’est une décision qui fait hurler les militants antichasse. Alors que la saison s’ouvre, la préfète de l’Oise, Corinne Orzechowski, a pris un arrêté pour limiter l’accès au public — sauf pour les veneurs — dans six zones de la forêt de Compiègne. Les personnes ne faisant pas partie des équipages concernés, principalement la Futaie des Amis et l’équipage Rivecourt, ne peuvent emprunter que « les voies forestières, sentiers de randonnées balisés et pistes cyclables ».





La préfète justifie cette décision afin d’éviter les confrontations. « Les manifestations d’hostilités à la chasse se sont multipliées dans les forêts domaniales de l’Oise, dégénérant en affrontements verbaux et physiques, durant toute la saison de chasse 2017-2018 », est-il écrit dans l’arrêté. « Les membres du collectif AVA suivaient effectivement chacune des chasses à courre afin d’y faire échec (…). Pour ce faire, ils se mettent en danger en tentant d’attraper les chiens ou en se plaçant entre l’animal chassé et les chasseurs armés, en milieu couvert, ils désorientent volontairement les animaux en sonnant du cor ou en faisant du bruit (…), la présence de familles renforce le risque d’accidents et met en danger la sécurité des promeneurs. »

La préfète s’appuie sur un arrêté pris l’année dernière, en septembre 2019. Elle remarque que son adoption a « permis de réduire les troubles à l’ordre public ». Elle souligne, néanmoins, « la détermination » des militants antichasse : « Les risques pour la sécurité du public dans certaines zones des forêts domaniales de Compiègne, de Laigue et d’Ourscamp demeurent », écrit-elle.

Pour les opposants à la chasse, ils s’agit ni plus ni moins que « d’une privatisation » de la forêt de Compiègne au profit des équipages de chasse à courre. « Nous demandons la libération de la forêt de Compiègne et son accès libre à tous », exigent-ils, en soulignant « le positionnement unilatéral de l’État vis-à-vis de cette pratique pourtant rejetée par tous ». La saison de chasse à courre en forêt de Compiègne doit s’étendre du 15 septembre 2020 au 31 mars 2021. Les parties de chasse sont prévues les mercredi et samedi.

  • Photo : chasse à courre dans l’Allier, en novembre 2019. © Quentin Zinzius





Documents disponibles

  Sans titre

20 octobre 2020
Agriculture, urbanisation : le déclin de la biodiversité se poursuit en Europe
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2020
Ardèche : la préfète limite l’affluence dans les marchés, mais pas dans les grandes surfaces
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2020
L’Anses va expertiser les masques à la zéolithe d’argent et de cuivre
Lire sur reporterre.net
19 octobre 2020
A Montpellier, une Maison des résistances contre un projet routier
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2020
"Nous refusons le couvre-feu", écrivent des « cerveaux non disponibles »
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2020
Les professionnels de plus en plus exposés aux rayons ionisants en France
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2020
Les sans-papiers en marche vers l’Élysée
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2020
Les gendarmes ont expulsé la Zad du Village du Peuple, près de Saint-Nazaire
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2020
Première action du collectif La Ronce contre les lobbies du sucre
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2020
L’expansion du commerce en ligne pourrait détruire plus d’un million d’emplois aux États-Unis
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
Le gouvernement interrogé à l’Assemblée nationale sur les masques toxiques
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
Total : des salariés ont bloqué la raffinerie de Grandpuits
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
La Zad de Roybon expulsée par les forces de l’ordre
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
Les catastrophes naturelles ont doublé en 20 ans sous l’effet du réchauffement climatique
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
Les députés examinent un budget 2021 « décevant d’un point de vue écologique »
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux Forêts

THEMATIQUE    Nature
17 octobre 2020
« Pour éradiquer la pauvreté, il faut donner de l’argent aux pauvres »
Entretien
19 octobre 2020
« La boule au ventre quand on parle de notre avenir, ça pousse à se mobiliser »
Tribune
12 octobre 2020
Les voitures SUV roulent à contresens de l’histoire
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Animaux Forêts



Sur les mêmes thèmes       Nature