15 % des décès du Covid-19 attribuables à la pollution de l’air, selon une étude internationale

Durée de lecture : 2 minutes

6 novembre 2020



Les liens entre crises écologique et sanitaire se font de plus en plus palpables. D’après plusieurs études, la pollution de l’air aggrave le taux de mortalité des malades du Covid-19. Une étude internationale, parue fin octobre 2020, dans la revue Cardiovascular Research, a même évalué le nombre de morts dus au Covid 19 qui peut être aussi attribué à une exposition à un air de mauvaise qualité. Selon les scientifiques, 15% des décès dus au Covid sont aussi liés à l’exposition aux particules fines. Une proportion qui grimpe à 27 % dans les régions les plus polluées de la planète, comme l’Asie de l’Est. Elle s’élèverait également à 18 % en France.

Pour les auteurs de l’étude, la pollution de l’air est « un facteur important  » et « aggravant » de comorbidité. Elle aurait plusieurs conséquences : quand on inhale de l’air pollué, les particules fines migrant des poumons vers le sang et les vaisseaux sanguin, ce qui endommage la paroi interne des artères, le coronavirus cause des dommages similaires et les deux corrélés peuvent entraîner des crises cardiaques ou un accident vasculaire cérébral.

La pollution de l’air aurait aussi deux autres effets, relève l’étude. Elle favoriserait l’émergence de foyers épidémiques, en prolongeant la durée de vie du virus dans les aérosols. Elle augmenterait l’activité d’un récepteur, appelé ACE2, situé à la surface des cellules et connu pour être impliqué dans la manière dont le Covid-19 infecte les patients. La pollution de l’air permettrait donc une meilleure absorption du virus.

Pour rappel, Santé publique France estime à 48.000 morts le nombre de décès chaque année en France causés par la pollution de l’air. La France fait figure de mauvaise élève. Elle a été condamnée à plusieurs reprises par l’Europe sur ce sujet.






24 novembre 2020
Masques distribués aux fonctionnaires : « il n’y a rien à cacher », rassure le gouvernement
Lire sur reporterre.net
24 novembre 2020
À Paris, la police expulse un camp d’exilés et les pourchasse dans les rues
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Lutte contre l’implantation d’un McDo dans l’Aubrac
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Le véritable (et peu glorieux) bilan du CAC 40
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Une carte des projets toxiques à Rouen (Seine-Maritime)
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Malgré le confinement, les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ont encore augmenté en 2020
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2020
Des manifestations contre la loi « sécurité globale » ont eu lieu dans toute la France
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2020
L’attribution des fréquences 5G attaquée en justice
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
L’accès aux toilettes, un enjeu écologique
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
« Décision historique » : le Conseil d’État pourrait enjoindre au gouvernement d’agir pour le climat
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
L’étrange appétit d’Amazon pour les militaires
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
Journalistes et rédactions s’élèvent contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Un recours devant le Conseil d’État demande l’accès à la nature pendant le confinement
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Les éboueurs parisiens en grève illimitée
Lire sur reporterre.net
18 novembre 2020
Aviation : 1 % de la population mondiale responsable de la moitié des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Covid-19

THEMATIQUE    Pollutions
24 novembre 2020
La Turquie, nouvelle destination des déchets plastiques européens
Reportage
5 novembre 2020
En Allemagne, contre le Covid, les écoles ouvrent les fenêtres
Info
23 novembre 2020
Plus de béton et moins de lits : en Île-de-France, un nouvel hôpital met en colère les soignants
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Covid-19



Sur les mêmes thèmes       Pollutions