Alternatives



Déconfinés, les jardins familiaux peuvent enfin sourire au printemps

Pendant deux mois, les jardins familiaux d’Alès sont restés quasi déserts à cause du flou autour des mesures de confinement. Depuis le 11 mai, les jardiniers, beaucoup habitant le quartier populaire voisin, ont « retrouvé le moral » avec leur lopin de terre. Reportage dans un lieu solidaire et serein.
A la une






Voir la carte des articles
"Alternatives"
25 mai 2020
Pour éviter les pandémies, cessons l’élevage industriel
Tribune
26 mai 2020
Pour un plan de sortie de crise écologique, « il faut doubler le nombre de paysans »
Entretien
25 mai 2020
La Guyane ébranlée par un nouveau projet de mégamine à ciel ouvert
Info