Ammonitrate en Alsace : quand un lanceur d’alerte réussit, avec Reporterre, à éviter un grave accident

24 octobre 2018 / Moran Kerinec (Reporterre)

Le nitrate d’ammonium, ou ammonitrate, est l’engrais le plus utilisé de France. Très dangereux, il est aussi l’origine de plusieurs explosions dramatiques dans le monde. Un lanceur d’alerte a informé Reporterre du mauvais stockage de ce produit par la Coopérative agricole de céréales (CAC) d’Ottmarsheim, dans le Haut-Rhin. Et les autorités ont remis la CAC dans les clous. Voici la compilation des quatre articles de notre enquête.

Un lanceur d’alerte révèle un grave danger d’explosion d’un site industriel en Alsace


Stockage dangereux d’ammonitrate : la centrale de Fessenheim exposée à un risque majeur ?


Danger de l’ammonitrate à Ottmarsheim : la coopérative et la préfecture restent dans le flou


La préfecture confirme des risques liés à l’ammonitrate en Alsace



Puisque vous êtes ici…

… nous avons une faveur à vous demander. Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, mais nos revenus ne sont pourtant pas assurés.

Contrairement à une majorité de médias, nous n’affichons aucune publicité, et laissons tous nos articles en libre accès, afin qu’ils restent consultables par tous. Reporterre dépend en grande majorité des dons de ses lecteurs. Le journal, indépendant et à but non lucratif, compte une équipe de journalistes professionnels rémunérés, nécessaire à la production quotidienne d’un contenu de qualité. Nous le faisons car nous croyons que notre point de vue, celui de l’environnement et de l’écologie, compte — car il est aussi peut-être le vôtre.

Notre société a besoin d’un média qui traite des problématiques environnementales de façon objective, libre et indépendante, en restant accessible au plus grand nombre ; soutenir Reporterre est ma manière de contribuer à cette démarche. » Renan G.

Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Lanceur d’alerte : comment informer, comment se protéger ? Le guide de Reporterre

Source : Moran Kerinec pour Reporterre

Dessin : © Tommy/Reporterre

Photos :

Les photographies sont issues du rapport que le lanceur d’alerte a transmis à la Dreal, fin janvier 2018.
. La Coopérative agricole de céréales d’Ottmarsheim. En rouge, les cases de stockage des engrais, sans aucun système de désenfumage contrairement aux obligations des arrêtés préfectoraux et ministériels.
. La zone industrielle d’Ottmarsheim. Le stockage de trois fois 1.250 tonnes d’ammonitrates de la Coopérative agricole de céréales (tache rouge) avoisine les quais de débarquement. Lors de la prise de la photo, deux chimiquiers étaient à proximité du site, dont un, à quai, dépotait du butadiène, un gaz très inflammable et cancérogène de catégorie 1.
. La préfecture du Haut-Rhin, à Colmar. © Moran Kerinec/Reporterre

THEMATIQUE    Agriculture
15 novembre 2018
Les ONG écologistes et de solidarité déplorent l’incohérence du gouvernement sur la taxe carbone
Info
16 novembre 2018
L’écologie et la justice sociale doivent être les carburants du XXIe siècle
Tribune
14 novembre 2018
Élections européennes : seule une liste unique sauvera la gauche
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Agriculture





Du même auteur       Moran Kerinec (Reporterre)