Gilets jaunes : les tirs de LBD et de grenades ont explosé en 2018

Durée de lecture : 3 minutes

14 juin 2019



« L’activité est en hausse », a constaté la directrice de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) Brigitte Jullien lors d’une conférence de presse de présentation du bilan 2018 de l’institution, jeudi 13 juin.

Une hausse significative de l’utilisation des armes de « force intermédiaire » a été enregistrée en 2018. Concernant les lanceurs de balles de défense (LBD), 19.071 munitions ont été tirées l’année dernière, soit un triplement par rapport à 2017 (6.357 munitions). Pour les grenades à main de désencerclement, 5.420 munitions ont été tirées contre 1.367 l’année précédente. Soit presque une multiplication par quatre.

« L’année a été largement impactée par l’activité des Gilets jaunes », a précisé la directrice. Ainsi, entre le 17 novembre et le 31 décembre 2018, 8.020 munitions de LBD ont été tirées, soit plus du tiers des munitions tirées pendant l’année. « Sachant qu’il y a eu beaucoup de tirs de LBD en 2018, notamment lors du 14-Juillet et pendant la coupe du monde de football, au moment d’Halloween, lors du printemps de Bourges, d’émeutes dans le Val-de-Marne, et de diverses manifestations sociales et contre l’enfouissement des déchets », a-t-elle constaté. L’opération d’expulsion à Notre-Dame-des-Landes a été menée par la gendarmerie, et ne relève donc pas de l’IGPN.

Le mouvement des Gilets jaunes a également donné lieu à de nombreux tirs de grenades de désencerclement. Toujours sur la période du 17 novembre au 31 décembre 2018, 3.491 munitions ont été tirées, soit largement plus que la moitié des munitions utilisées au cours de l’année.

L’IGPN a également annoncé avoir ouvert à ce jour 265 enquêtes judiciaires (c’est-à-dire demandées par la justice) liées à des faits qui se sont déroulés pendant ce mouvement. 113 d’entre elles concernent des faits ayant entraîné 8 jours ou plus d’ITT (interruption totale de travail). Plus généralement, sur l’année 2018, l’institution a été saisie de 1.180 enquêtes judiciaires. Parmi elles, 612 portent sur l’usage de la force.

L’IGPN a également annoncé avoir mis en place en 2018 un fichier recensant les personnes tuées et blessées lors d’opérations de police. On apprend grâce à ce nouvel outil que 15 personnes sont décédées et 106 ont été blessées dans ces circonstances en 2018. Parmi les personnes tuées, la marseillaise Zineb Redouane, touchée par un tir de grenade lacrymogène alors qu’elle fermait ses volets, le 1er décembre 2018.

Brigitte Jullien a indiqué qu’elle « réfute totalement » le terme de violences policières : « Toutes les enquêtes sont en cours. On n’est pas dans une situation où les personnes ont les mêmes droits. Les policiers ont le droit à la force légitime pour eux. Les manifestant, eux, sont en infraction. » Pour autant, « on ne passera pas à côté d’une réflexion sur l’usage des armes de force intermédiaire qui induisent des blessures graves. Le LBD passera en premier. Je ne sais pas à quelle échéance, c’est le ministre qui le décidera, cela devrait venir assez rapidement. » Cette réflexion devrait venir dans le cadre d’un travail plus général sur la réforme du maintien de l’ordre.

  • Source : Marie Astier et Émilie Massemin pour Reporterre.
  • Photo : Portrait de Brigitte Jullien, par Marie Astier pour Reporterre.




Lire aussi : Marche des mutilés : « Le LBD40 est devenu une arme de terreur politique »


24 septembre 2020
Pollution de l’air : l’État français toujours aussi inefficace, selon la Cour des comptes
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Total va fermer la raffinerie de Grandpuits
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Convention citoyenne : pas de projet de loi avant la fin de l’année
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
L’association L214 dévoile les dessous des élevages à gibier pour la chasse
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
La Chine s’engage à la neutralité carbone d’ici à 2060
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
Néonicotinoïdes : la mobilisation contre le projet de loi s’intensifie
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
Néonicotinoïdes : betteraviers et scientifiques cherchent des « solutions alternatives »
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
À Toulouse, sept personnes en prison pour des tags
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
La banquise arctique a atteint sa deuxième étendue la plus basse jamais enregistrée
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Présidentielles : pas de candidat chez les Verts avant 2021
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Casino mis en demeure de ne plus vendre de bœuf issu de la déforestation
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Les 1 % les plus riches sont les premiers responsables du changement climatique
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
26 septembre 2020
Mobilisation climat : faisons place à la vie
Tribune
24 septembre 2020
Qui s’inquiète de la crise climatique ? Pas (vraiment) les Européens
Tribune
24 septembre 2020
Fragilisé par la sécheresse et le Covid, le nucléaire a besoin du charbon
Info


Sur les mêmes thèmes       Libertés