Chantal Jouanno gagne moins que les présidents des autres autorités indépendantes

7 janvier 2019

De la mi-janvier au 1er mars, le grand débat national voulu par Emmanuel Macron pour parvenir à un consensus avec les Gilets jaunes sera organisé par la Commission nationale du débat public (CNDP). Depuis mars 2018, cette autorité administrative indépendant (AAI) est présidée par Chantal Jouanno, ex-ministre de Sarkozy et sénatrice de Paris.

En tant que présidente de la CNDP, Chantal Jouanno devrait être rémunérée 176.000 euros brut en 2019, selon La Lettre A. Avec une enveloppe mensuelle d’environ 14.709 euros brut, Chantal Jouanno sera davantage rémunérée que le ministre de l’Écologie, François de Rugy (13.458 euros brut mensuels), avec qui elle partage les locaux de l’hôtel de Roquelaure.

Interrogée lundi 7 janvier sur France TV Info au sujet des modalités du débat public avec les Gilets jaunes et sur sa rémunération, Chantal Jouanno a déclaré : « Il est important que les gens disent pourquoi ça les choque, en quoi ça pose problème. A la limite, s’ils veulent faire [dans le débat national] une proposition pour réviser ce salaire, ils en sont totalement libres ».

Les 18 présidents des autorités administratives indépendantes françaises bénéficient tous d’un salaire élevé. Le revenu de Chantal Jouanno est même légèrement en deçà de ceux des présidents du Conseil supérieur de l’audiovisuel (188.000 euros brut annuels), de l’Autorité de sûreté nucléaire (220.988 brut annuels) ou de l’Autorité des marchés financiers (238.735 €). Mais supérieur à celui de la Commission nationale de l’informatique et des libertés, présidée par une femme (165.891 €).



Lire aussi : Chantal Jouanno : « Ce n’est pas au décideur d’éclairer le public, c’est au public d’éclairer le décideur »



24 mai 2019
Le 40e portrait d’Emmanuel Macron « réquisitionné », à Paris
Lire sur reporterre.net
24 mai 2019
Un indigène en lutte contre les pétroliers assassiné au Pérou
Lire sur reporterre.net
24 mai 2019
La 8e leçon des jeunes au gouvernement : mettre fin à l’effondrement de la biodiversité
Lire sur reporterre.net
23 mai 2019
Le gouvernement « constate l’incompatibilité du projet Montagne d’or » avec l’environnement
Lire sur reporterre.net
23 mai 2019
Des activistes ont mené une opération nature morte au siège de Bayer-Monsanto
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Une île de plastique dérive au large de la Corse
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
La fonte des glaces d’ici 2100 pourrait provoquer une montée des océans de deux mètres
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Des militants écolos ont perturbé l’assemblée générale de la Société Générale
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Center Parcs de Roybon : les opposants remportent une victoire juridique
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
À Londres, une action de Greenpeace contre la multinationale du pétrole BP
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
Entre 16,4 et 24 millions d’Européens seraient contaminés en cas d’accident nucléaire, selon une étude
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
La fin des véhicules thermiques en 2040 inscrit dans le projet de loi Mobilités
Lire sur reporterre.net
20 mai 2019
Affaire du siècle : la procédure judicaire est lancée
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
San Francisco interdit la reconnaissance faciale
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
Les subventions aux fossiles responsables de 28 % des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Politique
24 mai 2019
En Belgique, les marcheurs du climat ont bousculé la campagne électorale
Info
23 mai 2019
Pourquoi les jeunes manifestent-il pour le climat vendredi 24 mai ?
Une minute - Une question
24 mai 2019
Températures, fonte des glaces, catastrophes : les rapports scientifiques donnent le vertige
Info


Sur les mêmes thèmes       Politique