Contre « la ré-intoxication du monde », des écologistes dénoncent Amazon à Paris

Durée de lecture : 2 minutes

17 juin 2020



Amazon et Alibaba construisent en France des entrepôts géants, détruisant les petits commerces, urbanisant les terres et poussant à la surconsommation, disent les écologistes en action ce mercredi 17 juin.

- Paris, reportage

« Amazon - Stop expansion, stop surproduction » : mercredi 17 juin, à 9 heures, une quarantaine de militants ANV-COP21, Les Amis de la Terre et Attac ont déployé leurs banderoles sur le parvis du ministère de l’Économie et des finances. Munis de pochoirs et de bombes aérosol, ils ont tagué « Amazon : l’État doit dire stop » sur les pavés et, en cinq minutes chrono, ils ont monté une structure en bois et en carton symbolisant un colis Amazon géant.

« Nous déposons cet énorme colis Amazon devant le ministère pour sommer le gouvernement de faire cesser l’expansion des plateformes de e-commerce, explique Alma Dufour, porte-parole des Amis de la Terre. En France, on dénombre douze projets d’entrepôts et de centres de tri Amazon et Alibaba. C’est une stratégie d’empire totalement incompatible avec une transition écologique et sociale : toujours plus de surproduction, la destruction du commerce de proximité... »

« 57% du chiffre d’affaires français d’Amazon est dissimulé dans des paradis fiscaux : cette multinationale symbolise l’évasion fiscale et l’impunité des multinationales, a embrayé Vincent Gay, porte-parole d’Attac France. Son patron, Jeff Bezos, s’est enrichi pendant la Covid-19 en mettant en danger ses salariés, qui occupent des boulots précaires. » Motif d’espoir : « L’alliance entre les Gilets jaunes, les militants écologistes et les syndicats commence à les faire plier, poursuit-il. Pendant le confinement, l’activité d’Amazon a été limitée par la justice. Face à cette entreprise, seule la lutte paie. »

Cette action s’inscrit dans une série de rassemblements, de blocages, et d’occupations menés aux quatre coins de la France contre des activités et des projets jugés « toxiques », pour éviter une « réintoxication du monde ».

Une action de blocage de chantier était aussi en cours ce mercredi matin à Bonneuil-en-France (Val d’Oise), par des écologistes luttant contre la bétonisation du Triangle de Gonesse.





Lire aussi : « Nous avons gagné une première bataille contre l’empire Amazon »

Source : Alexandre-Reza Kokabi pour Reporterre

Photo : © Alexandre-Reza Kokabi/Reporterre



3 juillet 2020
Pollution de l’air : l’État risque une lourde amende pour inaction
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Mercosur : « Stoppées net » selon M. Macron, les négociations sont finalisées, annonce l’Union européenne
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le reporter Stéphane Trouille est condamné à huit mois ferme en appel
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La justice relaxe un militant anti-pub
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La Commission européenne demande à la France de mettre fin à la chasse illégale
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Trop des substances préoccupantes dans les crèmes solaires pour enfants
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le Conseil d’Etat valide l’urbanisation du Triangle de Gonesse
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
L’exploitation des forêts s’accroît de manière abrupte en Europe
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’Autorité de régulation censure une pub pour un vélo qui critique les pollutions de l’automobile
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’avenir des trains de nuit attendra la fin de l’été
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
Élisabeth Borne confirme le report de l’interdiction du glyphosate
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
EDF abandonne son projet de piscine nucléaire à Belleville-sur-Loire, selon un élu
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
Des députés proposent des quotas individuels de carbone pour limiter les trajets en avion
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Le conseil d’administration de Polytechnique valide un projet de centre de recherche de Total
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Train des primeurs Perpignan-Rungis : les wagons ne seront pas détruits
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Luttes
3 juillet 2020
Sous la « vague verte » des municipales, le surprenant succès des listes citoyennes
Enquête
30 juin 2020
Dans les montagnes vosgiennes, des lycéens filment le quotidien de paysans
Reportage
2 juillet 2020
Railcoop, la coopérative qui fait renaître les lignes de train abandonnées
Alternatives


Sur les mêmes thèmes       Luttes