Des écologistes opposés à l’aéroport de Chambéry aspergés de gaz lacrymogène à bout portant

Durée de lecture : 2 minutes

16 février 2020



80 militants écologistes et altermondialistes d’Extinction Rebellion, d’Attac et des Amis de la Terre en Savoie ont bloqué l’aéroport de Chambéry samedi 15 février. Ils se sont rassemblés pour une « action collective non violente », visant à remettre en cause la gestion, voire l’existence même, de l’aéroport.

Au niveau du portail principal, de nombreux militants se sont rassemblés pour un sit-in et ont déployé des banderoles dans une ambiance bon enfant. « Et un, et deux, et trois degrés, c’est un crime contre l’humanité », chantaient-ils en anglais pour toucher les touristes internationaux peu inquiets qui marchaient à quelques mètres de là.

Certains militants ont ensuite formé une chaîne en travers du portail, se liant les bras avec des tuyaux.

L’aéroport géré par Vinci est contesté pour plusieurs raisons :

  • « Le département finance une grande partie des frais de fonctionnement, explique le porte-parole. Mais la politique de Vinci, c’est d’entretenir au minimum les infrastructures pour maximiser les gains sur le fonctionnement. » Pour résumer, « les impôts des Savoyards partent directement à des actionnaires ».
  • L’aérodrome sert essentiellement aux touristes venant skier. « Ce que le ski représente, c’est du bétonnage à outrance, des gaz à effet de serre à n’en plus finir et une consommation d’eau monstrueuse pour faire de la neige artificielle. » Alors un aéroport destiné à approvisionner les stations de ski en touristes, ça ne passe pas.

Les solutions proposées sur les tracts distribués par les activistes : « La nationalisation de toutes les infrastructures aéroportuaires, la suppression des aides publiques au transport aérien. » Et la fermeture de l’aéroport en 2029, à la fin de la concession accordée à Vinci.

Les gendarmes et les CRS ont évacué une partie des activistes qui bloquaient le chemin de terre utilisé par l’aéroport pour faire circuler des touristes. Ils ont aspergé les activistes de gaz lacrymogène à bout portant, un acte très agressif et dangereux, alors que les militants criaient : « CRS doucement, on fait ça pour vos enfants. »

https://twitter.com/i/status/1228661469975318530





Lire aussi : Un an après l’abandon de Notre-Dame-des-Landes, toujours trop d’aéroports


3 mars 2021
La France doit renforcer la lutte contre le trafic d’espèces sauvages, affirme un rapport
Lire sur reporterre.net
3 mars 2021
Des ONG attaquent Casino pour des faits de déforestation et de violation des droits humains
Lire sur reporterre.net
3 mars 2021
La réduction des émissions de CO2 largement insuffisante pour respecter l’Accord de Paris, selon un rapport
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
Les émissions du CAC40 conduisent à un réchauffement climatique de 3,5 °C, selon Oxfam France
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
L’Autorité environnementale étrille des mesures de la loi Asap
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
Mouvement climat : appel à contribution pour une enquête sociologique
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
Les hommes dominent encore la recherche sur l’écologie
Lire sur reporterre.net
1er mars 2021
Manifestation devant l’Assemblée nationale pour défendre les forêts
Lire sur reporterre.net
1er mars 2021
Après le sévère jugement de la Convention, le gouvernement défend sa loi Climat
Lire sur reporterre.net
28 février 2021
Un tribunal ordonne le démontage d’éoliennes dans l’Hérault
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Climat : les efforts des États diminueraient de seulement 0,5 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
La Convention citoyenne va juger l’action du gouvernement
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
La militante Valérie Murat condamnée à payer 125.000 euros pour avoir dénoncé la présence de pesticides dans du vin
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Le gouvernement promeut une autoroute en Haute-Savoie malgré les protestations de la Suisse
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
En Haute-Loire, le tribunal autorise la poursuite des travaux destructeurs de la RN88
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Transports

THEMATIQUE    Libertés
21 janvier 2021
Cinq propositions pour sortir la montagne du tout-ski
Tribune
3 mars 2021
Starlink vise la conquête marchande de l’espace
Enquête
4 mars 2021
Effectifs en baisse, salaires au rabais... Derrière la végétalisation de Paris, les jardiniers en colère
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Transports



Sur les mêmes thèmes       Libertés