Des écologistes opposés à l’aéroport de Chambéry aspergés de gaz lacrymogène à bout portant

Durée de lecture : 2 minutes

16 février 2020



80 militants écologistes et altermondialistes d’Extinction Rebellion, d’Attac et des Amis de la Terre en Savoie ont bloqué l’aéroport de Chambéry samedi 15 février. Ils se sont rassemblés pour une « action collective non violente », visant à remettre en cause la gestion, voire l’existence même, de l’aéroport.

Au niveau du portail principal, de nombreux militants se sont rassemblés pour un sit-in et ont déployé des banderoles dans une ambiance bon enfant. « Et un, et deux, et trois degrés, c’est un crime contre l’humanité », chantaient-ils en anglais pour toucher les touristes internationaux peu inquiets qui marchaient à quelques mètres de là.

Certains militants ont ensuite formé une chaîne en travers du portail, se liant les bras avec des tuyaux.

L’aéroport géré par Vinci est contesté pour plusieurs raisons :

  • « Le département finance une grande partie des frais de fonctionnement, explique le porte-parole. Mais la politique de Vinci, c’est d’entretenir au minimum les infrastructures pour maximiser les gains sur le fonctionnement. » Pour résumer, « les impôts des Savoyards partent directement à des actionnaires ».
  • L’aérodrome sert essentiellement aux touristes venant skier. « Ce que le ski représente, c’est du bétonnage à outrance, des gaz à effet de serre à n’en plus finir et une consommation d’eau monstrueuse pour faire de la neige artificielle. » Alors un aéroport destiné à approvisionner les stations de ski en touristes, ça ne passe pas.

Les solutions proposées sur les tracts distribués par les activistes : « La nationalisation de toutes les infrastructures aéroportuaires, la suppression des aides publiques au transport aérien. » Et la fermeture de l’aéroport en 2029, à la fin de la concession accordée à Vinci.

Les gendarmes et les CRS ont évacué une partie des activistes qui bloquaient le chemin de terre utilisé par l’aéroport pour faire circuler des touristes. Ils ont aspergé les activistes de gaz lacrymogène à bout portant, un acte très agressif et dangereux, alors que les militants criaient : « CRS doucement, on fait ça pour vos enfants. »





Lire aussi : Un an après l’abandon de Notre-Dame-des-Landes, toujours trop d’aéroports


31 juillet 2020
L214 et la Ligue des droits de l’Homme attaquent la cellule Déméter en justice
Lire sur reporterre.net
31 juillet 2020
Le préfet de Seine-Maritime autorise l’abattage de 1.430 renards
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
De plus en plus de cours d’eau s’assèchent en France
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Triste record en 2019 : le plus grand nombre de défenseurs de la terre assassinés en une seule année
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Pesticides : les habitants de Tautavel privés d’eau potable
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
« Autoroute ferroviaire », « train des primeurs » : Jean Castex esquisse un plan de relance du fret
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Trois milliards d’animaux touchés par les feux de forêt en Australie
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
En 46 ans, la population de poissons migrateurs a baissé de 76 %
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Aux Etats-Unis, de grands groupes pétroliers financent la police
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Le Premier ministre Jean Castex dénonce l’ « écologie punitive voire sectaire » et prône la croissance verte
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Convention citoyenne pour le climat : le gouvernement commence à prendre des mesures, mais au rabais
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
À la Réunion, une opposition toujours vive contre la « nouvelle route du littoral »
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Bérangère Abba, Joël Giraud : l’engagement écolo à géométrie variable des nouveaux secrétaires d’État
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Le bruit sismique d’origine humaine a diminué de 50 % pendant le confinement
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Une Australienne lance un procès à propos des pertes financières dues au changement climatique
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Transports

THEMATIQUE    Libertés
31 juillet 2020
Un été pour explorer
La vie de Reporterre
1er août 2020
Agenda : les rendez-vous festifs, écolos et militants de l’été
Info
1er août 2020
EN BÉDÉ - L’avion, un secteur qui doit (beaucoup) décroître
Info


Dans les mêmes dossiers       Transports



Sur les mêmes thèmes       Libertés