Emmanuel Macron interdit la chasse à la glu cette année

Durée de lecture : 2 minutes

27 août 2020



Il résiste finalement à la pression des chasseurs. Emmanuel Macron a décidé d’interdire, pour cette année, la chasse à la glu des grives et des merles, a annoncé l’Élysée jeudi 27 août. Le chef de l’État a pris cette décision la veille, après avoir reçu le président de la Fédération nationale des chasseurs, Willy Schraen, en présence de la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili.

La chasse à la glu consiste à recouvrir de colle des tiges en bois, puis à les cacher parmi les branches d’un arbre. En se posant sur ces pièges, l’oiseau reste prisonnier et est capturé par les chasseurs, qui vont se servir de lui (et de son chant) pour attirer d’autres volatiles. L’oiseau piégé (dit « appelant ») est censé être libéré à la fin de la période de chasse — période qui va généralement du début du mois d’octobre à la mi-décembre.

La chasse à la glu n’est autorisée que dans cinq départements en France : Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Var et Vaucluse. L’an dernier, l’Élysée avait autorisé la chasse de 42.000 grives et merles.

Les associations de défense des animaux dénoncent ce mode de chasse, qu’elles jugent trop cruel. En outre, même si la chasse à la glu n’est autorisée que pour les grives et les merles, dans les faits, d’autres volatiles peuvent se faire piéger en se posant sur une branche, y compris des espèces protégées.

La décision d’Emmanuel Macron survient alors que la Cour de justice de l’Union européenne doit statuer sur cette méthode de chasse controversée. La France était jusqu’ici le dernier pays de l’Union européenne à l’autoriser.

  • Photo : Fauvette babillarde (Sylvia curruca) - © CABS




Lire aussi : La Commission européenne demande à la France de mettre fin à la chasse illégale


19 janvier 2021
Les syndicats d’EDF en grève contre le projet Hercule
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
Gonzalo Cardona, protecteur de la conure à joues d’or, assassiné en Colombie
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
L’industrie du gaz et du pétrole a émis 70 millions de tonnes de méthane en 2020
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
La baisse des émissions de CO2 due aux autos électriques annulée par la prolifération des SUV
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
Des ONG lancent un appel à M. Macron : « Stoppez le gaz de couche en Lorraine »
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2021
Le gouvernement renonce à remonter les déchets toxiques enfouis à Stocamine
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2021
Des actions de L214 pour faire le lien entre élevage intensif et Covid
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2021
Black Rock, premier fonds financier mondial, investit massivement dans le charbon
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le décret sur l’indécence énergétique ne concerne que 2 % des passoires thermiques
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le ministre de l’Agriculture veut banaliser les nouveaux OGM
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Aux États-Unis, les Afro-Américains et les Latinos sont les premières victimes du Covid-19
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2021
Le 16 janvier, pour nos libertés, manifestons contre le projet de loi de sécurité globale
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
« Beauvau de la sécurité » : le ministre de l’Intérieur s’engage sur des peines minimales en cas d’agression de policier
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’incendie d’une antenne près de Limoges revendiqué par un collectif anti 5G
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
En Haute-Marne, le projet de laverie nucléaire toujours à l’arrêt
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux

19 janvier 2021
En Inde, des centaines de milliers de paysans révoltés cernent New Delhi
Reportages
18 janvier 2021
Les armes non létales, un mythe qui légitime les violences policières
À découvrir
19 janvier 2021
L’énergie solaire se développe au détriment des sols naturels
Enquêtes


Dans les mêmes dossiers       Animaux