Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Animaux

L’Union européenne limite l’usage des antibiotiques en élevage

L’usage des antibiotiques en élevage va désormais être plus étroitement encadré. C’est ce que prévoient les nouvelles règles européennes, entrée en vigueur vendredi 28 janvier.

L’association CIWF (Compassion in World Farming), qui lutte pour des conditions dignes d’élevage, se réjouit de ce règlement qui interdit désormais l’utilisation des antibiotiques en élevage « en préventif », « en routine », ou « pour compenser de mauvaises conditions d’hygiène, des conditions d’élevage inappropriées ou un manque de soins, ou pour compenser une mauvaise gestion de l’exploitation », précise le règlement.

« Les systèmes d’élevage intensifs sont dépendants d’une utilisation excessive d’antibiotiques »

Ces nouvelles règles « pourraient permettre de réduire fortement la consommation d’antibiotiques en élevage en Europe et contribuer à diminuer la part de l’élevage dans la crise de l’antibiorésistance ». Il y a urgence, insiste le CIWF. L’association rappelle qu’« un article publié récemment dans The Lancet révèle qu’en 2019, plus d’1,2 million de personnes sont mortes d’infections causées par des bactéries
antibiorésistantes, soit plus que le paludisme ou le Sida. Or, les antibiotiques utilisés en élevage jouent un rôle dans l’antibiorésistance : ils représentent les deux tiers des antibiotiques utilisés dans le monde »
.

La nouvelle réglementation sera-t-elle appliquée ? Le CIWF doute. « Les systèmes d’élevage les plus intensifs sont dépendants d’une utilisation excessive d’antibiotiques », constate-t-elle. « Or, jusqu’à présent, il y a peu de preuves que l’Europe s’éloigne de l’élevage intensif. »

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende