L’avenir des trains de nuit attendra la fin de l’été

Durée de lecture : 2 minutes

1er juillet 2020



Deux nouvelles viennent assombrir la reprise des trains de nuit, prévue pour ce samedi 4 juillet, après plusieurs moins d’interruption pour cause de Covid-19.

Tout d’abord, alors que le gouvernement devait rendre au Parlement un rapport sur l’avenir des trains de nuit d’ici fin juin, le ministère des Transports a finalement annoncé que sa sortie était retardée en raison de la crise du coronavirus, et qu’il « devrait être prêt à la fin de l’été ».

Dans ce rapport, l’exécutif doit s’intéresser au « développement de nouvelles lignes de TET » (trains d’équilibre du territoire, les Intercités), « en précisant, en particulier, les conditions d’une amélioration de l’offre des trains de nuit au regard de leur intérêt pour répondre aux besoins de désenclavement des territoires les plus éloignés des grands axes de circulation, ainsi que de liaisons nationales et intraeuropéennes et pour réduire l’empreinte écologique ».

La SNCF n’exploite plus que deux lignes de trains de nuit en France, de Paris à Briançon (Hautes-Alpes), et de Paris à Rodez, Cerbère (Pyrénées-Orientales) et Latour-de-Carol (Pyrénées-Orientales) — avec des bus de substitution entre Toulouse et Latour-de-Carol pour cause de travaux.

Mais, deuxième nouvelle qui laisse dans l’incompréhension les usagers du train de nuit, le Paris-Rodez ne circulera plus que les vendredi, samedi et dimanche. Ce, « du fait du manque d’un agent pour séparer et manœuvrer la partie de ce train allant vers Rodez les autres jours », nous apprend une association locale de défense de la ligne, l’association de défense de la gare d’Assier et de promotion du rail. « Il est inconcevable de mettre en péril l’économie de ces deux départements [Lot et Aveyron] pendant deux mois pour un poste qui n’est pas pourvu et une organisation défaillante de la part de la SNCF », proteste-t-elle dans un courrier à Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État aux transports.

Ce dernier leur a répondu en proposant une correspondance par Toulouse, qui allonge le trajet de près de 4 heures.

  • Sources : Libération et Association de défense de la gare d’Assier et de promotion du rail
  • Photo : © Didier Labetrandie





16 janvier 2021
Black Rock, premier fonds financier mondial, investit massivement dans le charbon
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le décret sur l’indécence énergétique ne concerne que 2 % des passoires thermiques
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le ministre de l’Agriculture veut banaliser les nouveaux OGM
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Aux États-Unis, les Afro-Américains et les Latinos sont les premières victimes du Covid-19
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2021
Le 16 janvier, pour nos libertés, manifestons contre le projet de loi de sécurité globale
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
« Beauvau de la sécurité » : le ministre de l’Intérieur s’engage sur des peines minimales en cas d’agression de policier
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’incendie d’une antenne près de Limoges revendiqué par un collectif anti 5G
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
En Haute-Marne, le projet de laverie nucléaire toujours à l’arrêt
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La Confédération paysanne demande un moratoire sur la méthanisation
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
Un rapport parlementaire propose l’interdiction des nitrites, cancérigènes, dans la charcuterie
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’agroindustrie est la principale bénéficiaire des aides européennes à l’agriculture
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La déforestation tropicale s’accélère
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
L’État français va devoir payer 10 millions d’euros pour pollution de l’air
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
Le One planet summit à Paris : du « bla bla », selon Greta Thunberg
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
Le Mexique bannit le glyphosate et le maïs transgénique
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Transports

15 janvier 2021
Grippe aviaire : des couacs dans la gestion par l’État inquiètent les éleveurs
Reportages
15 janvier 2021
Déchets nucléaires : une note « explosive » souligne les lacunes du projet Cigéo
Info
16 janvier 2021
Vanessa Codaccioni : « L’État nous pousse à agir comme la police »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Transports