L’interdiction administrative de manifester censurée par le Conseil Constitutionnel

Durée de lecture : 2 minutes

5 avril 2019

Le Conseil constitutionnel a annoncé ce jeudi 4 avril qu’il censurait l’article 3 de la loi anti-manifestations, c’est-à-dire l’interdiction administrative de manifester. Alors que seule une autorité judiciaire peut aujourd’hui interdire à un citoyen de manifester, le gouvernement souhaitait donner ce pouvoir aux préfets.

Mais le Conseil constitutionnel a censuré cet article, estimant que sa formulation portait « au droit d’expression collective des idées et des opinions une atteinte qui n’est pas adaptée, nécessaire et proportionnée ». En particulier, les Sages ont estimé que le texte laissait « à l’autorité administrative une latitude excessive dans l’appréciation des motifs susceptibles de justifier l’interdiction ».

C’était l’article le plus contesté de la loi. En revanche, les autres articles soumis à examen ont été approuvés. Ainsi, le Conseil constitutionnel a validé l’article 2 permettant les fouilles des bagages et véhicules et l’article 6, punissant d’un an d’emprisonnement et de 15.000 euros d’amende la dissimulation volontaire du visage aux abords d’une manifestation.

Ce qui fait dire à la Ligue des droits de l’homme qu’il y a là « un nouveau recul des libertés » : « En validant deux dispositions qui permettent de retarder voire d’empêcher l’accès à une manifestation et de sanctionner pénalement toute personne dont la police jugera qu’elle dissimule ’une partie de son visage ’ le Conseil constitutionnel cautionne une restriction sans précédent du droit de manifester et ouvre à un arbitraire dangereux. »

Le Conseil avait été saisi par des parlementaires de l’opposition ainsi que par Emmanuel Macron.

  • Photo : Le Conseil constitutionnel. Wikipedia (Mbzt/CC BY 3.0)


Lire aussi : Les députés ont voté pour limiter la liberté de manifester


26 juillet 2019
De multiples records de chaleur enregistrés par Météo France
Lire sur reporterre.net
26 juillet 2019
Greenpeace dépose un recours contre la suppression des enquêtes publiques
Lire sur reporterre.net
26 juillet 2019
Les algues vertes frappent à nouveau la Bretagne
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Huile de palme : Total saisit le Conseil constitutionnel
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Nouveau revers pour le projet de centre commercial de Val Tolosa
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Les opposants à EuropaCity neutralisent les travaux de la future gare
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Le record estival de consommation d’électricité a été battu
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Un rapport officiel étudie comment atteindre le « zéro artificialisation » des sols
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2019
Des animaux sont transportés sur de longues distances en pleine canicule, d’après des ONG
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2019
Le 125e portrait d’Emmanuel Macron décroché au pays Basque
Lire sur reporterre.net
23 juillet 2019
Les députés ont voté pour la ratification du Ceta
Lire sur reporterre.net
23 juillet 2019
Canicule : EDF obligé de mettre à l’arrêt deux réacteurs nucléaires
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
Bure : expulsion en cours au bois Lejuc
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
La justice interdit à Greenpeace de s’approcher de convois transportant des déchets nucléaires
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
À Bure, le bois Lejuc est réoccupé
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Libertés
3 juillet 2019
Ceta, Mercosur : les accords de libre-échange donnent le pouvoir aux multinationales
Info
8 août 2019
Comment se passer de l’avion ?
Tribune
27 juillet 2019
Voiture reine, magasins à perte de vue... Bienvenue à la zone commerciale géante de Plan-de-Campagne
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Libertés