Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Monde

La Nouvelle-Zélande réfléchit à la semaine de quatre jours pour relancer l’économie

La Première ministre de Nouvelle-Zélande, Jacinda Ardern, populaire pour avoir bien géré la crise du Covid-19 dans son pays, s’est prononcée mercredi 20 mai en faveur de plusieurs mesures visant à diminuer le temps de travail : la création de nouveaux jours fériés et la semaine de quatre jours. Dans un échange sur Facebook Live, la Première ministre y voit une solution pour dégager du temps libre, afin que les Néo-Zélandais fassent tourner l’industrie du tourisme, majeure pour l’archipel.

Comme partout, l’économie devrait fortement se contracter cette année : moins 5 % pour le produit intérieur brut, et une forte hausse du chômage à 8 ou 9 %. Pour Jacinda Ardern, leader du Parti travailliste (centre gauche), il faut sauver le tourisme en permettant à la population de s’offrir, par exemple, des week-ends prolongés. Elle ajoute que ça limitera la pollution provoquée par les embouteillages des heures de pointe, juste avant ou juste après le travail. Et que ce serait une bonne chose pour la santé mentale et la qualité de vie de tous les salariés.

Il n’y aura sans doute pas de loi : juste une incitation pour pousser les entreprises qui le peuvent à négocier avec les syndicats la semaine de quatre jours.

-  Source : France TV Info

-  Photo : Jacinda Ardern le 20 mai sur Facebook Live

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende