Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Brève — Climat

La conquête de l’Amérique aux XVe et XVIe siècles a entraîné le refroidissement de la planète

Une étude publiée le 1 février dans la revue Quaternary science reviews assure que le génocide de masse des Amérindiens par les colonisateurs européens aux XVe et XVIe siècles - où environ 56 millions d’Autochtones, soit 90 % de la population, ont été anéantis par la violence et la maladie - a été si dévastateur que cela a déclenché un refroidissement planétaire.

Selon les auteurs, chercheurs à l’University College de Londres et à l’Université de Leeds, les massacres massifs commis par les Européens dans les Caraïbes et les Amériques ont conduit les systèmes agricoles des populations à ne pas être entretenus, ce qui a entraîné une prolifération de la végétation dans toute la région. Il y a eu tellement de nouveaux arbres et plantes qui ont poussé sur une superficie totale d’environ 55 millions d’hectares, que la végétation a absorbé des quantités importantes de carbone de l’atmosphère et entraîné le refroidissement de la planète.

E.S.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire