Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Climat

La flambée des émissions de méthane inquiète les scientifiques

L’augmentation des émissions de méthane, un gaz à effet de serre plus nocif pour le climat que le CO2, inquiète. Elle risque de compromettre la lutte contre le réchauffement, indique une étude parue dans le journal Earth System Science Data lundi 12 décembre. Après un léger ralentissement entre 2000 et 2006, la concentration de méthane dans l’atmosphère a cru dix fois plus rapidement la décennie suivante.

Résultat de l’exploitation des énergies fossiles ou plus probablement des activités agricoles… Les chercheurs formulent plusieurs hypothèses pour tenter d’expliquer cet emballement. Les concentrations augmentent de plus en plus vite depuis 2007, avec en particulier une forte accélération en 2014 et 2015. Selon l’étude, 60 % de ces émissions sont liées aux activités humaines : notamment 36 % viennent de l’agriculture (éructations des ruminants et rizières) et du traitement des déchets. Quelque 21 % des émanations de méthane sont aussi dues à l’exploitation du charbon, du pétrole et du gaz : de l’extraction jusqu’aux réseaux de distribution, les fuites de méthane sont très fréquentes.

Deuxième grand gaz à effet de serre lié aux activités humaines, après le dioxyde de carbone (CO2), le méthane contribue pour quelque 20 % au réchauffement en cours.

-  Source : 20 Minutes

A lire aussi
-  Reporterre sur France Inter : Les vaches traitées aux antibiotiques émettent beaucoup de méthane
-  État d’urgence en Californie contre une fuite catastrophique de méthane
-  L’Arctique relâcherait dans l’atmosphère bien plus de méthane qu’on le pensait

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende