Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Forêts

La justice donne raison à Greenpeace contre une grande firme forestière canadienne

Début 2017, Produits Forestiers Résolu, la plus grande entreprise forestière du Canada, avait attaqué Greenpeace en justice, pour avoir dénoncé ses pratiques non durables dans la forêt boréale canadienne.

Le forestier demandait plus de 300 millions de dollars de dommages-intérêts à Greenpeace ! Autant dire qu’il s’agissait d’une poursuite-bâillon d’une ampleur inédite. Pour Greenpeace, ces pratiques juridiques abusives visent à intimider et à réduire au silence les critiques émanant de la société civile.

Bonne nouvelle, le 16 octobre 2017, la cour fédérale du district nord de la Californie, aux Etats-Unis, a rejeté l’ensemble de la poursuite intentée par l’exploitant forestier canadien contre plusieurs bureaux de Greenpeace ainsi que l’association Stand.earth et plusieurs militants.

Avec cette décision, la justice envoie un message clair aux entreprises qui attaquent outrageusement la liberté d’expression. Résolu doit également abandonner les poursuites engagées contre Greenpeace au Canada et développer des solutions d’exploitation qui respectent les droits des communautés autochtones et qui garantissent la survie des espèces menacées, comme le caribou.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende