La loi Alimentation est « un échec » pour les paysans comme pour les consommateurs

Durée de lecture : 2 minutes

11 octobre 2019



Vendredi 11 octobre, l’UFC-Que Choisir et la Confédération paysanne ont publié une étude sur les effets de la loi Agriculture et Alimentation, un an après son adoption.

Les deux organisations « condamnent amèrement l’échec de la loi Alimentation », écrivent-elles dans un communiqué commun.

D’après elles, la mesure-phare de la loi, la hausse du seuil de revente à perte censée augmenter les revenus des agriculteurs, n’a pas fonctionné.

En contrepartie de la hausse du SRP qui leur a été accordée, les industriels et la grande distribution s’étaient en effet engagés à modérer leurs marges, afin que les prix consentis aux agriculteurs soient plus rémunérateurs. Mais « notre analyse des données officielles sur le lait de consommation, la viande bovine et les filets de poulet montre que cette promesse n’a pas été tenue », ont analysé les organisations.

Pour le lait UHT, alors que depuis 2017 le prix revenant à l’éleveur a diminué de 5 %, la marge des distributeurs a au contraire augmenté de 8 %. Résultat : alors que le prix agricole a diminué, les consommateurs paient maintenant le lait 4 % plus cher (…) Ainsi, le lait de vache est acheté 15 % en dessous du prix de production et la viande 14 %.

Et côté consommateurs, l’UFC-Que Choisir a démontré que « cette mesure a bel et bien déclenché une flambée des prix alimentaires ». Sur le fondement d’une étude de prix réalisée sur la totalité des magasins des grandes enseignes, « il apparaît que les prix alimentaires ont subi lors de l’entrée en vigueur de la mesure (1er février 2019) une brutale augmentation de + 0,83 % en un mois seulement ». Alors que la facture des ménages en alimentaire s’élève à 95 milliards d’euros par an, « le relèvement du SRP se traduira par une hausse de 1,6 milliard d’euros », a précisé l’UFC.

Les deux organisations ont donc demandé au gouvernement « l’abandon immédiat du relèvement du SRP et l’instauration d’un véritable rééquilibrage des négociations en faveur des acteurs agricoles. »

  • Source : communiqué de l’UFC et de la Confédération paysanne.
  • Photo : UFC-Que choisir.




Lire aussi : La loi Agriculture et Alimentation définitivement adoptée


2 juillet 2020
Le reporter Stéphane Trouille est condamné à huit mois fermes en appel
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La justice relaxe un militant anti-pub
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La Commission européenne demande à la France de mettre fin à la chasse illégale
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Trop des substances préoccupantes dans les crèmes solaires pour enfants
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le Conseil d’Etat valide l’urbanisation du Triangle de Gonesse
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
L’exploitation des forêts s’accroît de manière abrupte en Europe
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’Autorité de régulation censure une pub pour un vélo qui critique les pollutions de l’automobile
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’avenir des trains de nuit attendra la fin de l’été
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
Élisabeth Borne confirme le report de l’interdiction du glyphosate
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
EDF abandonne son projet de piscine nucléaire à Belleville-sur-Loire, selon un élu
Lire sur reporterre.net
30 juin 2020
Des députés proposent des quotas individuels de carbone pour limiter les trajets en avion
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Le conseil d’administration de Polytechnique valide un projet de centre de recherche de Total
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Train des primeurs Perpignan-Rungis : les wagons ne seront pas détruits
Lire sur reporterre.net
29 juin 2020
Convention climat : Emmanuel Macron promet un projet de loi et 15 milliards d’euros supplémentaires
Lire sur reporterre.net
27 juin 2020
Un rapport pointe les effets toxiques des gaz lacrymogènes
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Alimentation

THEMATIQUE    Agriculture
1er juillet 2020
La stigmatisation du « bobo » tente de disqualifier les luttes écologistes
Entretien
20 juin 2020
Pendant le confinement, le braconnage de tortues a explosé à Mayotte... et continue
Reportage
1er juillet 2020
Après le confinement, des élèves expérimentent l’école en plein air
Alternatives


Dans les mêmes dossiers       Alimentation



Sur les mêmes thèmes       Agriculture