Le Conseil constitutionnel valide le retour temporaire des néonicotinoïdes en France

Durée de lecture : 2 minutes

11 décembre 2020



Le Conseil constitutionnel a validé, jeudi 10 décembre, la réintroduction temporaire des néonicotinoïdes. Le projet de loi — qui consiste à réautoriser ces insecticides « tueurs d’abeilles » par dérogations jusqu’en 2023, pour venir en aide aux producteurs de betteraves sucrières — a été voté par le Parlement début novembre.

Une centaine de députés et sénateurs avaient alors saisi le Conseil constitutionnel, estimant que cette loi était contraire à plusieurs articles de la charte de l’environnement, et notamment au « devoir de prendre part à la préservation et à l’amélioration de l’environnement ».

Mais le Conseil constitutionnel en a décidé autrement, affirmant que cette loi était conforme à la Constitution, et que le caractère temporaire de cette réautorisation (jusqu’au 1er juillet 2023) ne privait pas de garanties légales « le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé garanti par l’article 1er de la Charte de l’environnement, et que la limitation apportée à l’exercice de ce droit est justifiée par un motif d’intérêt général et proportionnée à l’objectif poursuivi. »

« Alors que le gouvernement a préféré écouter d’une oreille docile le lobby betteravier, quitte à occulter les alertes de la communauté scientifique (…), ce sont maintenant les “Sages” du Conseil constitutionnel qui endossent la responsabilité d’un écocide à venir », a jugé l’association Agir pour l’environnement.

  • Source : Reporterre
  • Photo : Un champ de betteraves sucrières abîmé par le virus de la jaunisse. La réintroduction temporaires des néonicotinoïdes est demandée par les producteurs, pour lutter contre cette épidémie. © Justine Guitton-Boussion/Reporterre




Lire aussi : Néonicotinoïdes : défenseurs des abeilles et de la betterave s’opposent autour du gouvernement


21 janvier 2021
Pour Greenpeace, la crise du Covid est l’occasion d’arrêter les vols courts
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
À Paris, les émissions automobiles causent 2.500 morts prématurés par an
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Un rapport plaide pour le retour des trains transfrontaliers
Lire sur reporterre.net
21 janvier 2021
Joe Biden signe le retour des États-Unis dans l’Accord de Paris
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2021
Le référendum sur le climat face aux obstacles et aux oppositions
Lire sur reporterre.net
20 janvier 2021
Donald Trump : quatre ans de guerre à l’environnement
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
Les syndicats d’EDF en grève contre le projet Hercule
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
Gonzalo Cardona, protecteur de la conure à joues d’or, assassiné en Colombie
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
L’industrie du gaz et du pétrole a émis 70 millions de tonnes de méthane en 2020
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
La baisse des émissions de CO2 due aux autos électriques annulée par la prolifération des SUV
Lire sur reporterre.net
19 janvier 2021
Des ONG lancent un appel à M. Macron : « Stoppez le gaz de couche en Lorraine »
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2021
Le gouvernement renonce à remonter les déchets toxiques enfouis à Stocamine
Lire sur reporterre.net
18 janvier 2021
Des actions de L214 pour faire le lien entre élevage intensif et Covid
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2021
Black Rock, premier fonds financier mondial, investit massivement dans le charbon
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le décret sur l’indécence énergétique ne concerne que 2 % des passoires thermiques
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides Abeilles

THEMATIQUE    Agriculture Pollutions
21 janvier 2021
Ski alpin à l’arrêt : la revanche du ski de fond et des raquettes
Reportages
21 janvier 2021
Cinq propositions pour sortir la montagne du tout-ski
Tribune
20 janvier 2021
Culture du café : la technologie contre les paysans
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Pesticides Abeilles



Sur les mêmes thèmes       Agriculture Pollutions