Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info
Photographe dans les Vosges ©Mathieu Génon/Reporterre

Parce qu’informer sur le péril écologique est une priorité.

Reporterre publie quotidiennement,
en accès libre et sans publicité.
Le journal ne vit que des dons de lecteurs comme vous.

1 donateurs soutiennent Reporterre ce mois-ci.

Objectif de 12 000 donateurs

Soutenir Reporterre

Animaux

Le trafic de pangolin se poursuit malgré le coronavirus

Selon l’association Robin des bois, qui suit particulièrement le trafic de la faune et de la flore sauvages, la douane de Malaisie a saisi le 31 mars 2020 à Port-Klang, en Malaisie, 6,16 tonnes d’écailles de pangolins d’une valeur estimée à 17,9 millions de dollars étasuniens, soit 2.900 $/kg. La destination finale ne pouvait être que la Chine, selon Robin des bois. Qui poursuit :

Cette saisie d’écailles est la plus importante réalisée en Malaisie depuis le début de l’année. Le conteneur transportait officiellement des noix de cajou. Le voyage d’un porte-conteneurs entre l’Afrique de l’Ouest, par exemple le Nigeria, et la Malaisie dure environ deux mois. Donc, cette expédition noix de cajou/écailles de pangolins a été organisée entre des trafiquants africains et des revendeurs chinois début 2020 après le déclenchement de l’épidémie de Covid-19 en Chine et l’émergence de la pandémie.

Cette filière noix de cajou avait déjà été repérée :

  • en mai 2019, au Vietnam, avec une saisie de 5,264 tonnes d’écailles réparties dans deux conteneurs maritimes de 20 pieds (151 sacs étaient remplis d’écailles et 63 de noix de cajou). Les deux conteneurs arrivaient du Nigeria ;
  • en mai 2018, au Vietnam, avec une saisie de 87 sacs contenant 3,3 tonnes d’écailles au milieu de sacs de noix de cajou en transit pour le Cambodge ;
  • en septembre 2014, à l’aéroport de Hô-Chi-Minh-Ville, au Vietnam, avec une saisie de 40 kg d’ivoire brut dans un colis de noix de cajou ;
  • en 2012, à Manille, aux Philippines, avec une saisie de 6 cornes de rhinocéros dans un conteneur maritime transportant des noix de cajou en provenance du Mozambique. »

  • Photo : © JKMD

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende