Pour les ONG, le départ de M. Hulot « révèle la superficialité de l’engagement écologique de Macron »

Durée de lecture : 2 minutes

30 août 2018

Jeudi 30 août, plusieurs ONG environnementales — dont la Fondation pour la Nature et l’Homme, Agir pour l’environnement, France nature environnement, Générations futures, Les Amis de la Terre, Réseau sortir du nucléaire — ont réagi, dans une tribune publiée sur France Info, à la démission de Nicolas Hulot. Voici le texte qu’elles ont rédigé :

Même si « la démission de Nicolas Hulot a surpris par sa soudaineté », l’orientation politique du chef de l’État « ne laissait que peu de place à une véritable transition écologique et solidaire », écrivent-elles : « la volonté d’Emmanuel Macron de ménager la chèvre écologique et le chou productiviste n’a pas contribué à créer la condition d’une politique écologique lisible et cohérente ».

Le bilan que les ONG dressent, à l’instar de celui esquissé par Reporterre, est en effet sans appel : non-interdiction du glyphosate, multiples décisions favorables à la construction de nouvelles autoroutes, non-choix en matière de transition énergétique, importation d’huile de palme, ultimes cadeaux faits au lobby de la chasse, Ceta. « La longue liste des petits arrangements et grands renoncements a rythmé l’année ministérielle de Nicolas Hulot (...) [Il] a constaté, amèrement mais honnêtement, que notre pays a hoqueté, voire régressé, en matière environnementale. »

Pour les associations, le départ de M. Hulot « révèle la superficialité de l’engagement écologique d’Emmanuel Macron, optant pour une écologie des mots, privilégiant les discours aux actes, espérant que la simple présence de Nicolas Hulot justifierait une politique bien loin de la rupture maintes fois annoncée ». Il questionne aussi, d’après elles, la place et la marge de manœuvre du ministère de l’Écologie.

« Cette démission est le symptôme d’une immense incompréhension, poursuivent-elles. La transition écologique n’est ni une promenade de santé ni un supplément d’âme pour politiciens sans imagination. » Elles invitent donc Emmanuel Macron à l’action, qui « n’est plus une option mais une nécessité, une urgence, une éthique », et à laisser tomber le « en même temps » qui lui est si cher : « le Président devra [désormais] faire sien l’aphorisme de Pierre Mendès-France, "gouverner, c’est choisir" ».

- Source  : France Info.

- Photo : Emmanuel Macron le 30 août 2018 en Finlande (son compte twitter)



Lire aussi : Après Hulot, les ONG espèrent un « électrochoc »


19 septembre 2019
EDF signale des problèmes de fabrication sur six réacteurs nucléaires en activité, mais les juge aptes au service
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
La pollution de l’air dans le métro est encore très mal évaluée
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
Réserver la moitié de la planète à la vie sauvage : une idée plébiscitée à travers le monde
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Feux de forêt : Human Rights Watch accuse le gouvernement brésilien de laisser faire les « réseaux criminels »
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Une étude montre la perte vertigineuse des glaciers andins
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
48 heures de garde à vue pour avoir fabriqué un homard géant
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Les vifs incendies en Indonésie enfument la Malaisie et tuent les éléphants
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Bercy veut supprimer 1.700 postes au ministère de l’Écologie en 2020
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Mobilisation contre le projet de blanchisserie nucléaire de Joinville
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2019
À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
Pont sur la Loire : déboisement en cours, des opposants face aux machines
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Politique
27 juillet 2019
Quand une coopérative ouvrière relance la culture locale du tilleul
Alternative
18 septembre 2019
Les travailleurs sous-traitants du nucléaire en grève car « la sécurité se dégrade »
Entretien
19 septembre 2019
Week-end féministe à Bure : « Le nucléaire est un monstre du patriarcat »
Entretien


Sur les mêmes thèmes       Politique