Radio Bambou : La forêt où les arbres discutent

29 septembre 2018 / Mathilde Bouquerel (Reporterre)

« Radio Bambou » est le magazine radio de Reporterre, pour expliquer l’écologie aux enfants entre 8 et 12 ans. Cette quinzaine, Bambou a découvert la vie secrète des arbres.

Salut les humains. Je m’appelle Bambou. Je suis un panda roux et vis au Jardin des Plantes. Il n’est pas mal, mon enclos, mais moi, je suis très curieux. Alors dès que mes gardiens ont le dos tourné, je vais me balader. Je rencontre plein de gens et leur pose des questions sur ce qui me passionne : l’écologie. J’enregistre avec un micro que j’ai… emprunté à un humain et l’envoie à Reporterre et à la radio FPP. Vous êtes prêts ? On y va.


Malin comme un hêtre

Quand je ne me balade pas avec mon micro et que les visiteurs de la ménagerie du Jardin des Plantes sont partis, il y a une chose que j’adore faire : bouquiner avec une bonne tasse d’infusion de pousses de bambou au miel. Il n’y a rien de mieux quand l’automne arrive et qu’il commence à faire un peu froid. Et il y a quelque temps, j’ai commencé un livre génial ! Il s’appelle Écoute les arbres parler, de Peter Wohlleben. Peut-être que vos parents connaissent cet auteur, parce qu’il a aussi écrit La Vie secrète des arbres pour les adultes. Le livre que je lis, c’est la version pour enfants. Avant d’écrire des livres, Peter a été forestier, c’est-à-dire qu’il entretenait les forêts. Son métier lui a permis d’apprendre des choses fascinantes sur les arbres. Comme vous l’avez peut-être appris en classe, les arbres sont vivants, comme nous. Ils naissent, grandissent, se reproduisent, vieillissent et meurent. Mais Peter va plus loin : il explique que les arbres savent très bien ce qu’il se passe autour d’eux, ils se parlent et ils prennent même soin les uns des autres. C’est fou, non ? Alors, moi, j’ai eu envie de vérifier tout ça. Je suis descendu dans mon laboratoire et j’ai fabriqué… un traducteur d’arbre ! Une machine qui se branche dans le sol pour traduire en mots les informations qui passent par les racines. Et je suis allé dans une forêt pour poser mes questions aux premiers intéressés.



  • Extraits musicaux : Federkleid, de Faun et Voluspa, de Wardruna.

  • 
Nous, on se retrouve dans quinze jours, et d’ici là, on peut aussi être en contact sur Facebook.



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : L’arbre, notre semblable

Source : Mathilde Bouquerel pour Reporterre

Photo :
. chapô : une hêtraie en automne. Pixabay (CC0)

En partenariat avec Fréquence Paris Plurielle

DOSSIER    Forêt Radio Bambou

20 octobre 2018
L’agriculture urbaine pourrait nourrir 10 % des populations des villes
Tribune
18 octobre 2018
Quelles entreprises françaises continuent d’investir dans le charbon ?
Une minute - Une question
22 octobre 2018
VIDÉO - Comprendre les déchets nucléaires en 5 minutes
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Forêt Radio Bambou





Du même auteur       Mathilde Bouquerel (Reporterre)