Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Chronique — Animaux

Radio Bambou raconte la manifestation des oiseaux

« Radio Bambou » est le magazine radio de Reporterre, pour expliquer l’écologie aux enfants entre 8 et 12 ans. Cette quinzaine, Bambou est allé à une manifestation des oiseaux qui protestent contre ce qui cause leur disparition.

Salut les humains  Je m’appelle Bambou. Je suis un panda roux, je vis au Jardin des Plantes, à Paris. Il n’est pas mal, mon enclos, mais moi, je suis très curieux. Alors dès que mes gardiens ont le dos tourné, je me faufile et vais me balader. Je rencontre plein de gens et je leur pose des questions sur ce qui me passionne : l’écologie. J’enregistre avec un micro que j’ai… emprunté à un humain et je l’envoie par courriel à Reporterre et à Fréquence Paris plurielle. Vous êtes prêts ? On y va.


Les oiseaux ouvrent leur bec

Vous avez sûrement dû entendre que les pandas, les tigres ou les gorilles risquent de disparaître si les humains ne font pas plus attention. Mais les espèces menacées ne vivent pas toutes au bout du monde. Il y en a aussi tout près, en France et même dans vos jardins : les oiseaux. Des scientifiques ont découvert qu’en 25 ans, un tiers d’entre eux ont disparu. Imaginez : vous coupez un gâteau en trois et bim ! une part en moins. C’est grave, car ça pourrait avoir un impact sur toutes les espèces : les insectes qu’ils mangent comme les animaux qui les mangent. La cause principale de tout ça, c’est la manière dont on cultive la terre en général, qui n’est pas très respectueuse de la nature… Bon, ça fait un peu scénario catastrophe, mais tout n’est pas perdu, on peut éviter ça. D’ailleurs, les oiseaux ne sont pas prêts à se laisser faire. La preuve : ils ont manifesté un peu partout en France le weekend dernier (oui oui, c’est pour ça que vous les avez beaucoup entendu). Et moi, je suis allé dans un de ces cortèges pour en interviewer quelques-uns.




Nous, on se retrouve dans quinze jours, et d’ici là, on peut aussi être en contact sur Facebook.


📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende