Un cinquième indigène amazonien Guajajara assassiné au Brésil en quatre mois

Durée de lecture : 2 minutes

2 avril 2020



Zezico Rodrigues Guajajara, un leader autochtone éminent du territoire indigène d’Araribóia, dans l’État amazonien du Maranhão, au Brésil, a été assassiné le 31 mars dans l’après-midi. Zezico Rodrigues est le cinquième indigène Guajajara assassiné en quatre mois. Le 1er novembre, le « gardien de la forêt » Paulo Paulino Guajajara avait été tué dans une embuscade par des bûcherons illégaux sur le territoire d’Araribóia. Le 7 décembre, les dirigeants autochtones Firmino Prexede Guajajara et Raimundo Benício Guajajara ont été assassinés lors d’une fusillade en voiture. Et le 13 décembre, Erisvan Guajajara, 15 ans, a été retrouvé poignardé à mort dans la municipalité d’Amarante.

Le corps de Zezico a été retrouvé près de son village, Zutiwa, dans la municipalité d’Arame, qui compte environ 1.000 habitants autochtones. Selon les informations obtenues par Amazônia Real, Zezico rentrait au village à moto quand il a été tué d’un coup de fusil de chasse. Les soupçons se portent sur les bûcherons illégaux locaux, qui l’avaient à plusieurs reprises menacé de mort.

Zezico, enseignant, était l’un des dirigeants les plus importants des Guajarara et défendait depuis longtemps le territoire d’Arariboia. Depuis le meurtre de Paulo Paulino Guajajara, Zezico était devenu le principal porte-parole du peuple Guajajara, signalant les invasions et les attaques de bûcherons illégaux dans la région. Son village, Zutiwa, était l’une des principales cibles des incendies criminels. Il soutenait les « gardiens de la forêt », un groupe de 120 volontaires de Guajarara qui luttent pour protéger leur territoire contre l’exploitation forestière illégale.
 
Zezico était également une voix importante prônant la protection du peuple Awá-Guajá, qui vit en isolement volontaire sur le territoire d’Arariboia. Quelques jours avant son assassinat, il avait été élu coordinateur de la Cocalitia (Commission des chefs et dirigeants autochtones du territoire indigène d’Araribóia).

Sônia Guajajara, du peuple Guajajara et leader de l’Association des peuples autochtones du Brésil (Apib), a déclaré : « Nous perdons un homme courageux de plus, un combattant engagé dans la lutte pour la défense de notre peuple Guajajara. Nous exigeons que la police fédérale enquête et clarifie ce meurtre brutal dans le territoire d’Araribóia ! »

Sônia était venue en Europe en novembre 2019, avec une délégation de représentants autochtones brésiliens pour dénoncer l’augmentation dramatique des invasions et des attaques sur les territoires autochtones en 2019 et demander aux multinationales et aux institutions financières de cesser de financer l’agrobusiness brésilien.
 
Le gouvernement de l’État de Maranhão a ouvert une enquête sur la mort de Zezico. Mardi après-midi, la coordination de la Fondation nationale indigène (Funai) d’Arame a demandé un soutien urgent au secrétariat d’État à la sécurité publique pour enquêter sur le meurtre.
 

  • Photo : Zezico Rodrigues Guajajara. © Amazon Watch




Lire aussi : Au Brésil, toujours plus de violences contre la société civile et les communautés autochtones


29 octobre 2020
En 2019, les rémunérations des PDG du CAC 40 ont encore côtoyé les sommets
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
L214 : nouveau scandale dans un élevage de 200.000 poules dans l’Oise
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
Reconfinement : parcs, jardins et marchés restent ouverts
Lire sur reporterre.net
28 octobre 2020
Contrefeu ou coincidence ? L’Andra lance un podcast du même nom que la bédé critique « Cent mille ans »
Lire sur reporterre.net
28 octobre 2020
Les sénateurs ont voté en faveur du retour temporaire des néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les cinq décrocheurs de portraits d’Emmanuel Macron relaxés à Auch
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les banques françaises investissent massivement dans des secteurs climaticides
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
A Lyon, le squat accueillant des migrants a été expulsé
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les sénateurs vont se prononcer sur les néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
L’Europe exporte trop de véhicules d’occasion polluants, selon l’ONU
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Les Chiliens votent en faveur d’une nouvelle Constitution
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires va entrer en vigueur
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Le Colorado ravagé par le plus grand incendie de son histoire
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Face au déclin du vivant, des scientifiques demandent aux dirigeants de prendre des engagements plus ambitieux
Lire sur reporterre.net
23 octobre 2020
Le Parlement européen veut mettre fin à la déforestation mondiale provoquée par l’UE
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Forêts tropicales

THEMATIQUE    Libertés
27 octobre 2020
La fermeture des frontières place les migrants à la merci du changement climatique
Info
21 octobre 2020
Contre les Center Parcs « qui veulent remplacer la nature », les opposants se regroupent
Reportage
27 octobre 2020
À La Réunion, mobilisation pour sauver le « Ti coin charmant », un riche jardin côtier
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Forêts tropicales



Sur les mêmes thèmes       Libertés