Appel au boycott de l’application Stop Covid-19

Durée de lecture : 4 minutes

27 avril 2020



À l’initiative du collectif Écran total, une tribune a été publiée dans la revue Terrestres et sur un blog Médiapart pour appeler au boycott de l’application numérique Stop-Covid 19 qui a pour objectif de surveiller les déplacements des personnes au moyen de leur smartphone.

Les signataires, parmi lesquels Matthieu Amiech et les historiens François Jarrige et Christophe Bonneuil, alertent sur l’avènement possible d’un « nouveau régime social, fondé sur une peur et une séparation accrues, encore plus inégalitaire et étouffant pour la liberté ».

Avec le confinement et l’informatisation de nos vies, « la société sans contact » est devenue une réalité, écrivent les auteurs. La pandémie a radicalisé notre dépendance.  « Les écrans deviennent un mode quasi-exclusif d’accès au monde ; le commerce en ligne explose, et même l’organisation de réseaux d’approvisionnements locaux en légumes et produits frais passe souvent par des sites internet ; la consommation de jeux vidéo s’envole ; le nombre de consultations de “télémédecine” montent en flèche et la “continuité pédagogique” se fait aussi par ordinateur ».

Le refrain « métro, boulot, dodo » a été remplacé par la nouvelle routine « du lit à l’ordi ». Et si des réflexions émergent sur « le monde d’après », sur les limites de la mondialisation et la nécessité d’une relocalisation, les signataires de la tribune s’étonnent de ne rien entendre sur le numérique. L’informatisation de nos vies reste un impensé.

Des journalistes, des économistes, des hommes d’État nous serinent qu’il faudra à l’avenir ne pas rester si dépendants de l’industrie chinoise pour les médicaments, le textile, etc. ; mais leur souci d’indépendance nationale les amène rarement à se préoccuper du fait que le secteur du numérique tout entier repose sur les mines et les usines asiatiques, souvent de véritables bagnes industriels qu’il est très difficile d’imaginer « relocaliser ».

Pour les auteurs, « rien ne pourra changer en matière de précarisation sociale et d’écologie si nous continuons de tout faire par Internet ». La stratégie du choc est d’abord informatique. Non seulement, les technologies mises en place, comme Stop Covid-19 touchent à notre liberté, mais en plus, elles nous déresponsabilisent. Au contraire, « ce dont nous avons besoin, estiment les auteurs, c’est d’exercer notre responsabilité personnelle, pour pallier les défaillances et le cynisme des dirigeants. Nous avons besoin de construire par le bas, avec l’aide des soignants, des règles de prudence collective raisonnables et tenables sur la longue durée ».

La tribune propose, ensuite, sept pistes d’actions, en forme de programme, pour combattre la numérisation de nos vies :

1. Laisser au maximum son smartphone chez soi, quand on quitte son domicile. Boycotter les applications privées ou numérique de traçage. Et à terme, abandonner son téléphone intelligent.

2. S’opposer activement au déploiement de la 5G et aux installations de nouvelles antennes relais.

3. Soutenir les luttes dans les services publics pour maintenir les guichets physiques dans les gares, à la Sécurité sociale, dans les administrations, défendre le service postal et le service de téléphone fixe.

4. Rejeter l’école numérique.

5. Attirer l’attention sur les abus et les souffrances dans le cadre du télétravail.

6. Renouer avec la résilience et l’autonomie matérielle, localement, sur un territoire.

7. Défendre les moyens de nous rencontrer physiquement, inventer ou retrouver des lieux de discussions publiques. « La vie connectée ne peut durablement se substituer à la vie vécue, et les succédanés de débats par internet ne remplaceront jamais la présence en chair et en os, le dialogue de vive voix. »

Pour lire la tribune en entier, cliquez-ici.

  • Source : Terrestres





8 mars 2021
Total, Natixis, Auchan et Casino seraient les entreprises françaises les plus nuisibles au climat
Lire sur reporterre.net
8 mars 2021
Actions d’Extinction Rebellion contre l’« enrobage vert » du groupe Casino
Lire sur reporterre.net
8 mars 2021
À Montgenèvre, dans les Alpes, Français et Italiens ont manifesté par solidarité avec les migrants
Lire sur reporterre.net
5 mars 2021
Des activistes repeignent un avion en vert à l’aéroport de Roissy
Lire sur reporterre.net
5 mars 2021
La Nouvelle-Calédonie en alerte cyclonique maximale
Lire sur reporterre.net
4 mars 2021
Loi Climat : les députés veulent un moratoire sur la construction d’entrepôts de commerce électronique
Lire sur reporterre.net
4 mars 2021
L’éolien devient la troisième source d’électricité en France
Lire sur reporterre.net
3 mars 2021
La France a un rôle central dans le commerce d’animaux sauvages, selon un rapport
Lire sur reporterre.net
3 mars 2021
Des ONG attaquent Casino pour des faits de déforestation et de violation des droits humains
Lire sur reporterre.net
3 mars 2021
La réduction des émissions de CO2 largement insuffisante pour respecter l’Accord de Paris, selon un rapport
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
Les émissions du CAC40 conduisent à un réchauffement climatique de 3,5 °C, selon Oxfam France
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
L’Autorité environnementale étrille des mesures de la loi Asap
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
Mouvement climat : appel à contribution pour une enquête sociologique
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
Les hommes dominent encore la recherche sur l’écologie
Lire sur reporterre.net
1er mars 2021
Manifestation devant l’Assemblée nationale pour défendre les forêts
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Covid-19

THEMATIQUE    Libertés
6 mars 2021
VIDÉO - Entrez : cette « tiny house » est totalement écolo
Alternative
8 mars 2021
« L’écoféminisme est plus radical que le féminisme »
Entretien
15 janvier 2021
Sortir de l’élevage intensif pour échapper aux pandémies
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Covid-19



Sur les mêmes thèmes       Libertés