Journal indépendant, en accès libre, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Libertés

Devant le ministère de l’Intérieur, Extinction Rebellion mène une action contre la répression

Après avoir dénoncé « l’influence du Medef sur le gouvernement » en aspergeant de faux sang le siège du Medef vendredi 19 juin, les militants du mouvement écologiste Extinction Rebellion s’en sont pris ce mardi 23 juin au ministère de l’Intérieur, place Beauvau à Paris.

L’action a débuté vers 17 h. Des militants se sont enchaînés aux grilles pour protester contre la politique répressive du gouvernement et lui demander de concentrer son énergie dans la lutte contre « l’insécurité alimentaire » des Français. Une banderole a été accrochée sur les grilles du ministère, sur laquelle était inscrit « Moins de LBD, plus de navet ». « Devant le lieu phare de la politique sécuritaire de l’État, nous demandons un dialogue et des actions fortes sur le thème d’une autre forme d’insécurité, alimentaire celle là, explique Extinction Rebellion sur sa page Facebook. En temps de pandémie et encore plus avec les bouleversements à venir, l’industrie alimentaire sera incapable de subvenir aux besoins de la population. Une crise qui renforcera encore les inégalités existantes à ce sujet. »

Devant le ministère, les militants ont scandé le texte suivant :

Ceci n’est pas un exercice
Nous réclamons justice
Le monde vivant s’effondre
Et notre colère gronde
Quel est donc votre métier, réprimer ou protéger ?
Vous parlez de sécurité
Pendant que les gens meurent. Mais qu’est-ce que vous défendez ? Entendez-vous la clameur ?

Lisez-vous les données ?
Si les scientifiques voient juste
Nous pouvons vous accuser
De non-assistance à peuple en danger

Infirmière à genoux ou sans papier debout, des dizaines par an meurent
Sous le poids d’un genou
Cela doit cesser et que justice soit faite. Les tempêtes sont là et nous devons tenir Solidaire ensemble pour ne pas faiblir

Si rien n’est fait aujourd’hui, demain sera pire. Si rien n’est fait aujourd’hui, demain ne sera pas. Face à l’extinction
Nous entrons en rébellion
Face à la violence
Nous entrons en résistance
Nous sommes Extinction Rébellion
Nous sommes Extinction Rébellion !! »

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende