Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs

En brefPolitique

La moitié du budget environnement de l’Ile-de-France sert... à tout autre chose

Près de 50 % du budget environnement de l’Île-de-France sont détournés de leur objet initial, affirment les élus écologistes de la région.

La section du budget consacrée à la politique environnementale comporte ainsi 16 millions d’euros pour des contrats de constructions sans aucun critère d’excellence écologique, 12 millions d’euros pour l’aménagement des bords de route et des lignes de train, ou encore 26,5 millions d’euros utilisables pour l’enfouissement de lignes à très haute tension sont appelés « soutien aux énergies renouvelables », relève le communiqué du groupe.

« Malgré l’urgence climatique et l’effondrement de la biodiversité, Valérie Pécresse n’a toujours pas compris ce que devrait être une politique écologique. Elle va même jusqu’à diviser par deux la participation régionale à la SEM Énergies Posit’If’ qui permet de faire de la rénovation thermique, souligne Annie Lahmer, élue régionale membre du groupe écologiste. Elle continue de soutenir les projets climaticides comme EuropaCity, l’artificialisation du plateau de Saclay ou encore l’exploitation de carrières de calcaire pour produire du ciment. »

  • Source : Communiqué du groupe Alternative Écologiste et Sociale de la région Île-de-France

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende