Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Libertés

Plusieurs manifestations contre le confinement en France

Paris, Bordeaux, Lille, Toulouse, Nantes, Montpellier, Caen, Rouen, Poitiers, Gap, Lorient, Niort, Orléans, Maubeuge, Nancy, La-Roche-Sur-Yon, Vannes. Des dizaines d’appels à rassemblements contre le confinement ont tourné sur les réseaux sociaux après les annonces d’Emmanuel Macron le 29 octobre.

À Paris, une manifestation qui s’affichait comme « déclarée » était organisée au métro Belleville vendredi 30 octobre contre la « privation de nos libertés ».

Hier, jeudi 29, quelques dizaines de personnes ont défilé dans le quartier de Châtelet, lançant quelques feux d’artifices et scandant « tout le monde déteste le confinement ». La mobilisation a été dispersée par les forces de l’ordre.

À Toulouse, 120 personnes se sont réunies sur la place centrale du Capitole, selon la Préfecture de Haute-Garonne.

À Nantes, quelques heures avant le début officiel du confinement, quelques centaines de personnes ont marché dans les rues aux cris de « travaille, consomme et ferme ta gueule ».

Des manifestations contre le confinement ont également lieu en Italie et en Espagne. La police anti-émeute a notamment été déployée à Milan et Turin et les manifestants dispersés à coup de tirs de gaz lacrymogènes.

À Barcelone,, une manifestation été organisée le 27 octobre et près de 200 personnes ont défilé devant le siège du gouvernement catalan.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende