Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Libertés

27 personnes tuées par les forces de l’ordre en 2020, constate le site Basta !

Basta ! a actualisé son recensement des morts — qu’elles soient soit légitimes, discutables ou illégales — liées à l’action de la gendarmerie et de la police nationale. Au cours de l’année 2020, vingt-six personnes, selon les informations récoltées par le média indépendant, sont mortes à la suite d’une mission des forces de l’ordre. À celles-là s’ajoute une femme tuée par un agent en dehors de ses heures de travail.

Dix personnes ont été tuées par balles ; deux ont été asphyxiés ; cinq ont péri alors qu’elles se trouvaient en cellule, dans des circonstances troubles ; sept lors d’accidents routiers, la plupart en fuyant les forces de l’ordre ; et au moins une noyade et une chute mortelle. L’année 2020 a aussi été marquée par le premier confinement décrété du 17 mars au 11 mai pour lutter contre la propagation du Covid-19. Au total, douze personnes — presque la moitié des morts de 2020 — ont perdu la vie dans le contexte de ces mesures de restriction de la liberté de circulation.

Depuis 1977, Basta ! a recensé au total au moins 746 personnes mortes du fait d’une intervention des forces de l’ordre ou de l’action de l’un de ses représentants. Parmi elles, 26 sont mortes au cours d’une opération classée antiterroriste et 78 du fait d’un agent qui n’était pas en service.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende