Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Forêts

Manifestation devant l’Assemblée nationale pour défendre les forêts

Une manifestation pour la défense des forêts a été organisée devant l’Assemblée nationale lundi 1er mars 2021 à l’initiative de l’association Canopée et du collectif SOS forêt. Des habitants du Morvan, de Lorraine et des Vosges ont également fait le déplacement tôt le matin en bus, accompagnés par des syndicalistes de l’Office national des forêts (ONF), qui dénoncent la privatisation de leur établissement.

Les manifestants voulaient alerter sur la disparition dans le projet de loi Climat (qui sera examiné en mars) des propositions sur la forêt de la Convention citoyenne pour le climat. Les membres de la Convention avaient, en effet, demandé la fin des coupes rases. Dans leur rapport, ils préconisaient « une gestion forestière sans destruction du couvert forestier […] en s’appuyant sur la régénération naturelle ». Ils appelaient aussi à « minimiser la replantation des résineux et à veiller au mélange des variétés d’arbres ». Les conventionnels exigeaient également le renforcement du service public forestier et la fin des diminutions d’effectifs à l’ONF.

Mais aucune de ces propositions n’a été reprise par le gouvernement. Présente à la manifestation, la députée France insoumise Mathilde Panot, qui est aussi à l’origine d’une proposition de loi contre les coupes rases, dit s’être entretenue avec la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili. La ministre lui aurait affirmé que les propositions des citoyens ne relevaient pas de la loi. Ce qui est faux puisque leur mise en œuvre demande une modification du Code forestier.

Les associations ont anticipé la future bataille au Parlement. Canopée a déjà prévu une liste d’amendements, qu’elle proposera aux députés pour défendre un modèle sylvicole plus respectueux des écosystèmes et à même d’affronter le réchauffement climatique.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende