Plusieurs abattoirs sont des foyers épidémiques du Covid-19

Durée de lecture : 2 minutes

20 mai 2020



Les cas de coronavirus se multiplient parmi les employés des abattoirs. Le 10 mai, l’Agence régionale de santé (ARS) Pays-de-la-Loire a annoncé que 20 salariés d’une usine d’abattage de volaille en Vendée avaient été testés positifs au Covid-19. Ce week-end, c’était au tour des ARS Bretagne et Centre-Val-de-Loire de signaler respectivement 69 cas dans un abattoir des Côtes-d’Armor et 34 cas dans un site du Loiret.

À l’étranger, 109 cas ont été recensés dans un abattoir du Länder du Schleswig-Holstein en Allemagne. Au Canada, plusieurs alertes ont été données. Aux États-Unis, l’intersyndicale AFL-CIO a fait état de 10.000 cas d’infections sur plus d’une centaine de sites.

D’après Libération, plusieurs raisons — sociales et économiques — expliquent ce phénomène : les abattoirs font partie des sites où l’activité professionnelle ne s’est pas interrompue durant l’épidémie, y compris dans les pays qui ont ordonné un confinement. Les employés, toujours aussi nombreux, se retrouvent dans les espaces communs, comme les vestiaires, parfois exigus.

La survenue du cas dans les abattoirs pourrait donc être symptomatique du risque d’infection dans des sites du secteur secondaire peu automatisés (qui nécessitent une importante main-d’œuvre) et dont l’activité se poursuit en période de crise. Cette hypothèse est notamment celle avancée par le directeur de l’ARS Centre-Val-de-Loire, Laurent Habert, à la suite de la présentation des cas dans le Loiret.

D’après le syndicat allemand NGG, la précarité des employés « dont la plupart viennent d’Europe de l’Est, travaillent dans le cadre de contrats avec des sous-traitants parfois douteux, et doivent souvent vivre dans des logements de masse » pourrait aussi jouer dans le fort taux de contamination.

D’après la Confédération paysanne, « ces immenses usines imposent des cadences de travail infernales, au détriment du bien-être de leurs salarié.e.s et des animaux. De par leurs tailles, leurs rythmes et l’importante concentration d’animaux et d’humains, celles-ci se montrent également incompatibles avec le respect des mesures sanitaires du Covid-19 ». Pour le syndicat agricole, « il est urgent de réformer » le secteur, en « [redéployant] des outils d’abattage dans les territoires. Ces abattoirs, qu’ils soient locaux ou mobiles, sont et seront indispensables à la pérennité des activités d’élevage, respectueux des travailleur.euse.s. et source de dynamisme dans les campagnes ».

  • Source : Reporterre




Lire aussi : En Suède, un abattoir mobile pour éviter la souffrance animale


3 mars 2021
La France doit renforcer la lutte contre le trafic d’espèces sauvages, affirme un rapport
Lire sur reporterre.net
3 mars 2021
Des ONG attaquent Casino pour des faits de déforestation et de violation des droits humains
Lire sur reporterre.net
3 mars 2021
La réduction des émissions de CO2 largement insuffisante pour respecter l’Accord de Paris, selon un rapport
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
Les émissions du CAC40 conduisent à un réchauffement climatique de 3,5 °C, selon Oxfam France
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
L’Autorité environnementale étrille des mesures de la loi Asap
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
Mouvement climat : appel à contribution pour une enquête sociologique
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
Les hommes dominent encore la recherche sur l’écologie
Lire sur reporterre.net
1er mars 2021
Manifestation devant l’Assemblée nationale pour défendre les forêts
Lire sur reporterre.net
1er mars 2021
Après le sévère jugement de la Convention, le gouvernement défend sa loi Climat
Lire sur reporterre.net
28 février 2021
Un tribunal ordonne le démontage d’éoliennes dans l’Hérault
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Climat : les efforts des États diminueraient de seulement 0,5 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
La Convention citoyenne va juger l’action du gouvernement
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
La militante Valérie Murat condamnée à payer 125.000 euros pour avoir dénoncé la présence de pesticides dans du vin
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Le gouvernement promeut une autoroute en Haute-Savoie malgré les protestations de la Suisse
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
En Haute-Loire, le tribunal autorise la poursuite des travaux destructeurs de la RN88
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux Covid-19

THEMATIQUE    Santé
15 janvier 2021
Sortir de l’élevage intensif pour échapper aux pandémies
Tribune
3 mars 2021
Starlink vise la conquête marchande de l’espace
Enquête
2 mars 2021
Climat : le grand courant marin de l’Atlantique se ralentit
Info


Dans les mêmes dossiers       Animaux Covid-19



Sur les mêmes thèmes       Santé