Plusieurs abattoirs sont des foyers épidémiques du Covid-19

Durée de lecture : 2 minutes

20 mai 2020



Les cas de coronavirus se multiplient parmi les employés des abattoirs. Le 10 mai, l’Agence régionale de santé (ARS) Pays-de-la-Loire a annoncé que 20 salariés d’une usine d’abattage de volaille en Vendée avaient été testés positifs au Covid-19. Ce week-end, c’était au tour des ARS Bretagne et Centre-Val-de-Loire de signaler respectivement 69 cas dans un abattoir des Côtes-d’Armor et 34 cas dans un site du Loiret.

À l’étranger, 109 cas ont été recensés dans un abattoir du Länder du Schleswig-Holstein en Allemagne. Au Canada, plusieurs alertes ont été données. Aux États-Unis, l’intersyndicale AFL-CIO a fait état de 10.000 cas d’infections sur plus d’une centaine de sites.

D’après Libération, plusieurs raisons — sociales et économiques — expliquent ce phénomène : les abattoirs font partie des sites où l’activité professionnelle ne s’est pas interrompue durant l’épidémie, y compris dans les pays qui ont ordonné un confinement. Les employés, toujours aussi nombreux, se retrouvent dans les espaces communs, comme les vestiaires, parfois exigus.

La survenue du cas dans les abattoirs pourrait donc être symptomatique du risque d’infection dans des sites du secteur secondaire peu automatisés (qui nécessitent une importante main-d’œuvre) et dont l’activité se poursuit en période de crise. Cette hypothèse est notamment celle avancée par le directeur de l’ARS Centre-Val-de-Loire, Laurent Habert, à la suite de la présentation des cas dans le Loiret.

D’après le syndicat allemand NGG, la précarité des employés « dont la plupart viennent d’Europe de l’Est, travaillent dans le cadre de contrats avec des sous-traitants parfois douteux, et doivent souvent vivre dans des logements de masse » pourrait aussi jouer dans le fort taux de contamination.

D’après la Confédération paysanne, « ces immenses usines imposent des cadences de travail infernales, au détriment du bien-être de leurs salarié.e.s et des animaux. De par leurs tailles, leurs rythmes et l’importante concentration d’animaux et d’humains, celles-ci se montrent également incompatibles avec le respect des mesures sanitaires du Covid-19 ». Pour le syndicat agricole, « il est urgent de réformer » le secteur, en « [redéployant] des outils d’abattage dans les territoires. Ces abattoirs, qu’ils soient locaux ou mobiles, sont et seront indispensables à la pérennité des activités d’élevage, respectueux des travailleur.euse.s. et source de dynamisme dans les campagnes ».

  • Source : Reporterre




Lire aussi : En Suède, un abattoir mobile pour éviter la souffrance animale


31 juillet 2020
L214 et la Ligue des droits de l’Homme attaquent la cellule Déméter en justice
Lire sur reporterre.net
31 juillet 2020
Le préfet de Seine-Maritime autorise l’abattage de 1.430 renards
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
De plus en plus de cours d’eau s’assèchent en France
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Triste record en 2019 : le plus grand nombre de défenseurs de la terre assassinés en une seule année
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Pesticides : les habitants de Tautavel privés d’eau potable
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
« Autoroute ferroviaire », « train des primeurs » : Jean Castex esquisse un plan de relance du fret
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Trois milliards d’animaux touchés par les feux de forêt en Australie
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
En 46 ans, la population de poissons migrateurs a baissé de 76 %
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Aux Etats-Unis, de grands groupes pétroliers financent la police
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Le Premier ministre Jean Castex dénonce l’ « écologie punitive voire sectaire » et prône la croissance verte
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Convention citoyenne pour le climat : le gouvernement commence à prendre des mesures, mais au rabais
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
À la Réunion, une opposition toujours vive contre la « nouvelle route du littoral »
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Bérangère Abba, Joël Giraud : l’engagement écolo à géométrie variable des nouveaux secrétaires d’État
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Le bruit sismique d’origine humaine a diminué de 50 % pendant le confinement
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Une Australienne lance un procès à propos des pertes financières dues au changement climatique
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Animaux Covid-19

THEMATIQUE    Santé
31 juillet 2020
Bâtiments qui se fissurent, routes qui ondulent... L’Arctique russe face à la fonte du pergélisol
Reportage
31 juillet 2020
Écologistes, nous marchons contre le racisme et pour la justice sociale
Tribune
31 juillet 2020
Un été pour explorer
La vie de Reporterre


Dans les mêmes dossiers       Animaux Covid-19



Sur les mêmes thèmes       Santé