Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Édito — Présidentielle

Macron, le candidat de la régression écologique

Emmanuel Macron à la Ferme d'Étaules dans le département de la Côte-d'Or, en février 2021.

Homme de l’ancien monde, celui de la croissance et du productivisme, M. Macron a multiplié les processus destructeurs de la vie sur Terre... Il porte en fait le technocapitalisme, un rêve de numérisation généralisé des rapports humains.

M. Macron est donc candidat à la présidence de la République. L’élection aura lieu dans à peine un mois. Le président semble assuré de sa réélection, par la grâce douteuse d’une guerre qui le pose en chef de la nation. C’est ironique, parce que toute sa diplomatie depuis cinq ans a été versatile, inconstante, confuse, et sans poids sur les événements. La France est déclassée, sur le plan international, comme le constatent des spécialistes de la politique étrangère, tels Georges Malbrunot et Christian Chesnot.

Mais c’est à une régression générale qu’a présidé M. Macron. La France est entrée en déclin global, comme le montre un indicateur crucial, celui de la mortalité infantile : elle recommence à croître depuis 2015 après des décennies de baisse, signale l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Elle a régressé sur le plan des libertés publiques, comme l’ont montré la violente répression du mouvement des Gilets jaunes, et la gestion autoritaire de la pandémie de Covid-19. Les inégalités se sont accrues. Et les thèmes portés par l’extrême droite ont été plus ou moins discrètement encouragés tout au long du quinquennat.

Quant au bilan écologique, il est désastreux : champion de la communication avec son « make our planet great again » lancé à la face de M. Trump en 2017, M. Macron s’est gagné une image « écolo » constamment démentie par ses actions ultérieures. Reporterre les a détaillées dans plusieurs enquêtes approfondies, dont le « Macronoscope » — bilan complet du président en matière d’écologie. Sur le climat, sur la biodiversité, sur les déchets, sur l’agriculture, sur la chasse, on cherche vainement des progrès qui soient autres que cosmétiques, tandis que les tendances lourdes sont à la poursuite des processus destructeurs. Les émissions de gaz à effet de serre ne se réduisent que marginalement, l’artificialisation des sols continue à grande vitesse, de nouvelles constructions d’autoroutes et de TGV sont engagées, une politique nucléaire dangereuse est relancée sans débat et sur la base d’informations tronquées, la sobriété énergétique et matérielle est ignorée, l’agriculture numérique et robotisée est encouragée au détriment des paysans.

Mais M. Macron n’est pas seulement un homme de l’ancien monde, celui de la croissance et du productivisme, qui conduit au déclin de la civilisation. L’ami de Jeff Bezos et de Xavier Niel est le porteur du projet technocapitaliste, qui consiste à considérer que l’avenir de l’humanité réside dans un développement sans frein de la technique et la numérisation généralisée des rapports humains. Dans ce projet qui réjouit les milliardaires et oligarques du monde entier, il y aura, selon la formule de M. Macron, « ceux qui réussissent et ceux qui ne sont rien ».

Il est désolant que les chocs successifs du Covid-19 et de l’invasion russe de l’Ukraine aient réduit le débat politique à presque rien. Il est clair, pourtant, qu’ils devraient nous porter à un changement radical des modes de vie et de la société, face à l’ombre immense de la catastrophe écologique qui enveloppe peu à peu la scène de l’histoire. Mais M. Macron et la plus grande partie de la classe politique restent enfermés dans un imaginaire anachronique.


Reporterre a publié une série d’articles sur l’inaction écologique du gouvernement Macron :

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende