Hervé Kempf, rédacteur en chef / © Mathieu Génon

« Une presse critique, indépendante et d’investigation…

…est la pierre angulaire de toute démocratie. Elle doit avoir une indépendance suffisante vis-à-vis des intérêts particuliers pour être audacieuse et curieuse, sans crainte ni faveur. » Nelson Mandela

1 donateurs soutiennent Reporterre ce mois-ci.

Objectif de 10 000 donateurs

Soutenez la presse indépendante,
faites un don en 2 minutes à Reporterre, même pour 1 €.

Soutenir le journal

La loi de « sécurité globale », le dossier de Reporterre

Durée de lecture : 1 minute

21 novembre 2020



Interdiction de diffuser des images de policiers, drones, reconnaissance faciale, pouvoirs accrus des policiers municipaux et des agents de sécurité… Les députés examinent, à partir du mardi 17 novembre, la proposition de loi sur la sécurité globale portée par la République en marche. Voici les articles que Reporterre a consacré à cette proposition de loi qui fait reculer les libertés publiques.

Interdiction de diffuser des images de policiers, drones, reconnaissance faciale : ce que veut le gouvernement

Sur la plage de Porticcio, en Corse, le 21 mars 2020, fermée au public pour cause de confinement.

EN PHOTO — La rue dit « stop ! » à la loi de « sécurité globale »


« Non à la toute puissance policière ! » Les marches des libertés ont remporté un franc succès


ÉDITO — Manifestons pour défendre les libertés publiques


Gouvernement, droite et extrême droite ont adopté la loi attaquant les libertés


Plusieurs milliers de personnes ont manifesté contre la loi de « sécurité globale »

Manifestation à Paris, le 17 novembre 2020.

Police : « Sans transparence, vous ne pouvez gagner la confiance »

À Paris le 29 janvier 2020.

La vague de protestation contre la loi Sécurité globale grandit


L’opposition à la proposition de loi Sécurité globale se renforce

Une policière municipale.

Interdiction de diffuser les images des policiers : le droit d’informer est en danger


La proposition de loi relative à la sécurité globale durcie en commission

Contrôle de police avec l’aide des soldats de l’opération Sentinelle le 18 mars 2020 sur la Promenade des Anglais, à Nice (Alpes-Maritimes).

Plus de 500.000 signatures contre l’interdiction de diffuser les images des forces de l’ordre





Lire aussi : Interdiction de diffuser des images de policiers, drones, reconnaissance faciale : ce que veut le gouvernement

Source : © Camille Martin/Reporterre

Photos :
. dessin : © Jean-Benoît Meybeck/Reporterre
. policier casqué : © Pierre-Olivier Chaput/Reporterre
. drône : © Pascal Pochard-Casabianca/AFP
. Police municipale : Wikimedia
. journaliste : © NnoMan/Reporterre
. Nice : © Valéry Hache/AFP

THEMATIQUE    Libertés
28 octobre 2020
Dans le Gard, la délicate cohabitation avec un géant des pesticides
Reportage
17 octobre 2020
« Pour éradiquer la pauvreté, il faut donner de l’argent aux pauvres »
Entretien
2 décembre 2020
Au Moulin Bleu, néoruraux 2.0
Alternatives


Sur les mêmes thèmes       Libertés